Si Siang Ki ou l’histoire de la Chambre de l’Ouest

Si Siang Ki ou l’histoire de la Chambre de l’Ouest, de Wang Che-Fou, mise en scène et adaptation Gérard Gelas.

avignon2011sisiangkiparge769rardge769las1cre769ditmanuelpascualthumb400x28433811.jpgTout a commencé par une rencontre, en Avignon, entre Gérard Gelas et une délégation chinoise, conduite par Hang Sheng, président de l’Académie des Arts de Shanghai. Le metteur en scène avignonnais est ensuite invité à mener un atelier à Shanghai. C’est de là que naît l’idée d’un spectacle fait à partir d’un des grands classiques du répertoire chinois, pièce appréciée pour les valeurs nouvelles qu’elle défendait au 14e siècle.Au cours de son voyage initiatique, Tchang Sen, jeune étudiant, se présente dans un couvent. Il y croise le regard de la belle Ying ying, dont il tombe instantanément amoureux. Mais la jeune fille a été promise à un autre par feu son père, et sa mère entend bien faire respecter ses volontés.Sur fond musical, un écran reflète les couleurs du moment, un paravent ou une branche de cerisier suffisent à planter un décor : la scénographie, très belle, joue sur la suggestion pour nous plonger dans la Chine traditionnelle.

L’espace scénique est parfaitement maîtrisé, et les acteurs y évoluent avec grâce, dans un enthousiasme rafraichissant, alliant jeux occidental et oriental. Mais malgré cette harmonie visuelle, la pièce joue plus sur les effets poétiques que sur l’action, et le spectacle s’étire en longueur. Et certains partis pris, notamment le voyage dans le temps des deux amoureux, ou le final- énigmatique-ne sont pas très clairs.
Une belle esthétique qui n’empêche pas une certaine langueur de s’installer.

 

Élise Blanc.

 

Théâtre du Chêne noir jusqu’au 29 juillet.

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...