Il Convivio

Festival Teatro a Corte de Turin.

 

Il Convivio, création collective in-situ de Francesco Gargiulo, Franck Manzoni, Olivier Pauls, Bénédicte Simon, Carlotta Viscovo, mise en scène de Catherine Marnas. 

 

ilconvivioestunevariationbilinguedubanquetfabulateurphotopierregrosbois.jpgD’abord un petit retour sur le passé récent…Catherine Marnas, metteuse en scène confirmée,associée au Théâtre de Gap, dont la compagnie est basée à Marseille, avait été choisie en janvier  dernier par la Ville de Marseille et par l’Etat pour diriger le Théâtre de la Criée… Mais le Ministre- sans doute téléguidé par l’Elysée- n’avait pas entériné cette nomination et  et l’avait priée purement et simplement  de laisser la place à Macha Makeieff.La profession théâtrale avait trouvé le coup un peu rude mais bien dans les spécialités du Ministère de la Culture qui, dans ce domaine, n’en est malheureusement pas à son coup d’essai:  Bravo Frédo et vive la démocratie!
Il Co
nvivio est un repas/spectacle, comme nous en avons vu beaucoup. mais celui-ci est est exceptionnel de par sa qualité ,  donné dans un beau château en  briques du 19 ème siècle.à Pollenzo à une quarantaine de kilomètres de Turin dans la riche plaine du Pô. Pour le roi d’Italie Carlo Alberto di Savoia, mort en 1849, le domaine du château de Pollenzo représentait une œuvre imposante à réaliser : construction de nombreuses fermes, d’une tour donnant sur la place de l’église et du grand bâtiment dit de l’Agenzia.
Cette dernière est la partie la plus importante du complexe, conçue pour devenir un centre agricole à l’avant-garde pour l’époque. En 1997, le site entier a été inscrit au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO. L’Agenzia qui a été choisie, après une restauration terminée en 2004, comme siège de la première  Université des sciences gastronomiques et de la Banque du Vin.au monde.
Le territoire est d’ailleurs l’un des centres de la gastronomie et de la vinification italiennes : Alba et ses truffes, Bra et sa foire internationale du fromage,  et les célèbres vignobles de la région. Revenons au spectacle:  y a une grande table d’une quinzaine de mètres nappée de blanc  qui servira aussi, par moments, de scène aux cinq acteurs français et italiens qui diront des fragments de texte- la palette est large et les extraits de textes bien choisis : Nancy Huston mais aussi Dante avec les vers fameux: de L’Enfer « Toi qui entres ici, entre sans espoir »,… mais aussi entre autres Montaigne, Corneille avec Le Cid,  et Victor Hugo avec Lucrèce Borgia, et avec moins d’évidence un extrait d’Œdipe , qui vient de se crever les yeux et dont le sang macule la chemise blanche.
pollenzo51.jpgLes comédiens, habillés, pour les hommes ,de pantalons noirs et chemises blanches, et pour les femmes de très belles robes anciennes, sont  tous impeccables, en particulier Carlotta Viscovo et Franck Manzoni , et dirigés avec précision par Catherine Marnas; ils  se renvoient la balle, avec beaucoup d’élégance de l’italien au français, tout en aidant à servir les plats.
Au fait, que déguste-t-on? D’abord, dehors dans le soir qui tombe,  des amuse-gueules avec un vers de vin rosé pétillant. Puis à table, des petits raviolis servis à sec et bien chaud s(et non imbibés  de sauce tomate qui les dénature habituellement)dans une serviette blanche repliée sur une assiette, (le luxe! ), puis un morceau de bœuf confit sans légumes (c’est un peu dommage cette absence de mariage) et enfin , une sorte de délicieuse crème glacée peu sucrée. Et du vin rouge de la région servi dans de grands et beaux verres. Le tout- sans abondance mais loin de la pingrerie trop fréquente  de la nouvelle cuisine – est évidemment d’une qualité rare. « L’art de dîner n’est aucun léger art et le plaisir pas un léger plaisir  » , disait déjà notre  Montaigne qui se régala sans doute plus d’une fois, quand il voyageait en Italie.

 

Philippe du Vignal


Archive pour 22 juillet, 2011

Il Convivio

Festival Teatro a Corte de Turin.

 

Il Convivio, création collective in-situ de Francesco Gargiulo, Franck Manzoni, Olivier Pauls, Bénédicte Simon, Carlotta Viscovo, mise en scène de Catherine Marnas. 

 

ilconvivioestunevariationbilinguedubanquetfabulateurphotopierregrosbois.jpgD’abord un petit retour sur le passé récent…Catherine Marnas, metteuse en scène confirmée,associée au Théâtre de Gap, dont la compagnie est basée à Marseille, avait été choisie en janvier  dernier par la Ville de Marseille et par l’Etat pour diriger le Théâtre de la Criée… Mais le Ministre- sans doute téléguidé par l’Elysée- n’avait pas entériné cette nomination et  et l’avait priée purement et simplement  de laisser la place à Macha Makeieff.La profession théâtrale avait trouvé le coup un peu rude mais bien dans les spécialités du Ministère de la Culture qui, dans ce domaine, n’en est malheureusement pas à son coup d’essai:  Bravo Frédo et vive la démocratie!
Il Co
nvivio est un repas/spectacle, comme nous en avons vu beaucoup. mais celui-ci est est exceptionnel de par sa qualité ,  donné dans un beau château en  briques du 19 ème siècle.à Pollenzo à une quarantaine de kilomètres de Turin dans la riche plaine du Pô. Pour le roi d’Italie Carlo Alberto di Savoia, mort en 1849, le domaine du château de Pollenzo représentait une œuvre imposante à réaliser : construction de nombreuses fermes, d’une tour donnant sur la place de l’église et du grand bâtiment dit de l’Agenzia.
Cette dernière est la partie la plus importante du complexe, conçue pour devenir un centre agricole à l’avant-garde pour l’époque. En 1997, le site entier a été inscrit au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO. L’Agenzia qui a été choisie, après une restauration terminée en 2004, comme siège de la première  Université des sciences gastronomiques et de la Banque du Vin.au monde.
Le territoire est d’ailleurs l’un des centres de la gastronomie et de la vinification italiennes : Alba et ses truffes, Bra et sa foire internationale du fromage,  et les célèbres vignobles de la région. Revenons au spectacle:  y a une grande table d’une quinzaine de mètres nappée de blanc  qui servira aussi, par moments, de scène aux cinq acteurs français et italiens qui diront des fragments de texte- la palette est large et les extraits de textes bien choisis : Nancy Huston mais aussi Dante avec les vers fameux: de L’Enfer « Toi qui entres ici, entre sans espoir »,… mais aussi entre autres Montaigne, Corneille avec Le Cid,  et Victor Hugo avec Lucrèce Borgia, et avec moins d’évidence un extrait d’Œdipe , qui vient de se crever les yeux et dont le sang macule la chemise blanche.
pollenzo51.jpgLes comédiens, habillés, pour les hommes ,de pantalons noirs et chemises blanches, et pour les femmes de très belles robes anciennes, sont  tous impeccables, en particulier Carlotta Viscovo et Franck Manzoni , et dirigés avec précision par Catherine Marnas; ils  se renvoient la balle, avec beaucoup d’élégance de l’italien au français, tout en aidant à servir les plats.
Au fait, que déguste-t-on? D’abord, dehors dans le soir qui tombe,  des amuse-gueules avec un vers de vin rosé pétillant. Puis à table, des petits raviolis servis à sec et bien chaud s(et non imbibés  de sauce tomate qui les dénature habituellement)dans une serviette blanche repliée sur une assiette, (le luxe! ), puis un morceau de bœuf confit sans légumes (c’est un peu dommage cette absence de mariage) et enfin , une sorte de délicieuse crème glacée peu sucrée. Et du vin rouge de la région servi dans de grands et beaux verres. Le tout- sans abondance mais loin de la pingrerie trop fréquente  de la nouvelle cuisine – est évidemment d’une qualité rare. « L’art de dîner n’est aucun léger art et le plaisir pas un léger plaisir  » , disait déjà notre  Montaigne qui se régala sans doute plus d’une fois, quand il voyageait en Italie.

 

Philippe du Vignal

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...