Les Aventures d’Octave

Festival d’Avignon

Les Aventures d’Octave, texte et interprétation d’Alain Payen, mise en scène de Pascale Siméon.


C’est l’histoire d’Antoine Pageault, qui fait chaque jour douze tours de rollers en trente minutes. Il tourne en rond. Il pense à Octave, le chêne nain que son père, René Pageault, a planté pour laisser une trace à la postérité et à partir duquel il a créé un livre pour enfants. Il pense à Georgette image107.jpg, la banquière aux gros seins, et à son idylle avec René, à sa mère, Jacqueline, à Caroline, l’illustratrice, au vendeur du Bricorama. Surtout, il pense qu’il doit écrire la fin, la toute dernière histoire d’Octave…
Dans ce premier monologue, Alain Payen crée un univers loufoque et merveilleux, comme tout droit sorti de ses grands yeux bleus pleins d’enfance, et Pascale Siméon met sur scène ce spectacle avec une certaine magie. Tout le décor surgit d’une simple malle : le parc dans lequel Antoine fait du roller, la maison de campagne, Octave, et avec lui, tous les accessoires et même les personnages, incarnés par des petites poupées. Le plateau devient un espace de jeu.
Pour le temps, le comédien, qui a passé au début un pacte de durée avec le spectateur, suit son passage avec précision. Aidé d’une grosse horloge, il surveille ainsi la temporalité du spectacle, et avec elle celle de la vie d’Antoine, soigneusement subdivisée en quatre saisons. Les deux réalités coexistent, superposées par Alain Payen qui passe de l’une à l’autre en craquelant l’illusion théâtrale pour notre plus grand plaisir.
Petits et grands, vous ne verrez pas le temps passer !

Elise Blanc

Théâtre des Corps Saints

 


Pas encore de commentaires to “Les Aventures d’Octave”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...