Le journal de Gombrowicz

Le journal de Gombrowicz ( Dzienniki) adaptation et mise en scène de Mikolaj Grabowski


img4366.jpgMême les  jours fériés religieux,  le théâtre est  très actif en Pologne. Le théâtre Imka (200 places) présente une adaptation du Journal de Witold Gombrowicz, œuvre majeure de la littérature moderne polonaise. Ce journal, écrit de 1953 à 1969, année de la mort de l’auteur,  a d’abord été édité dans la revue polonaise anticommuniste  Kultura  puis publiée en France.
Cette œuvre d’une vie est féroce et critique  avec  la politique, la littérature, la religion, la musique et bien d’autres. La Pologne est elle-même l’objet d’un humour sarcastique; comme il l’écrit dans son journal en 1955: «De ce  Polonais vaniteux, fier et amoureux de lui-même, tenter de faire un être qui ait conscience aiguë de son caractère insuffisant et provisoire. Et de cette vision nette et lucide, de ce refus catégorique de cacher ses faiblesses faire une force. Pour cela, il aurait fallu entreprendre une révision déchirante et non seulement renouveler notre attitude face à l’histoire et à l’art polonais, mais encore réviser entièrement notre conception traditionnelle du patriotisme en le fondant sur des bases véritablement nouvelles».
Comme souvent avec les acteurs des pays de l’Est, le jeu est très engagé et très juste. L’adresse
photo.jpgaux spectateurs est fréquente dans cette mise en scène qui , dans une tonalité ironique, fait allusion à l’actualité polonaise d’aujourd’hui. Nous redécouvrons avec plaisir  Magdalena Cielecka, une actrice réputée en Pologne et connue des scènes françaises puisqu’elle a jouée dans presque toutes les mises en scène de Krzysztof Warlikowski .
Ici, à la différence des mises en scène de Kristoff Warlikowski ou de Krystian Lupa qu’on a pu voir en France, la scénographie est minimaliste:  plateau nu et  mobilier sur roulettes apporté par les comédiens en fonction des scènes. Les extraits de ce journal sont entrecoupés de pauses musicales notamment des tangos (Gombrowicz a vécu 24 ans en Argentine), chorégraphiées ou chantées.
Le spectacle appartient maintenant au répertoire du théâtre Imka,  et  donc régulièrement reprise au cours des saisons, pratique courante en  Pologne comme en Russie car  les théâtres ont un noyau de comédiens permanents.   Si vous allez à Varsovie, n’hésitez pas à   découvrir ce théâtre dont le répertoire est riche. Il y a en Pologne un vrai amour du théâtre, et cela  quelques soient les générations: il fait  partie intégrante de la culture de tout habitant des villes,  à la différence de notre Hexagone…

 

Jean Couturier

 

Théâtre Imka à Varsovie

Jean Couturier

 

Au répertoire du théâtre Imka à Varsovie www.teatr-imka.pl

 


Pas encore de commentaires to “Le journal de Gombrowicz”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...