LA FÊTE/BAR

La Fête  et  Bar   de Spiro Simone, traduction Valeria Tasca, par le Collectif De Quark


Étonnante compagnie  que ce collectif qui déclare : “Depuis 2004 nous avons entamé un processus de mise en scène qui intègre différents textes contemporains de format relativement court à un dispositif scénique en évolution. Pour des raisons artistiques mais aussi économiques et même politiques, nous envisageons la création sous l’angle d’un perpétuel recyclage, réinterrogeant sur plusieurs années les mêmes textes, le même dispositif que nous reformulons inlassablement dans des configurations radicalement différentes….”.
La fête met en scène un vieux couple et leur fils adulte. Il doivent fêter leur anniversaire de mariage, leur fils adulé par sa mère, ne fait que passer, quittant la maison après un réveil tardif, sa petite amie est partie en laissant sa petite culotte. La mère harcèle le père sur les courses qu’il doit faire pour ce sinistre anniversaire, le père prétend avoir retrouvé un travail, tout le monde ressasse.
Les acteurs tous trois excellents, déambulent dans un vaste espace nu avec des écrans de télévision qui retransmettent leurs mouvements, mais heureusement,  il y a de l’humour dans cette peinture du néant quotidien. La deuxième partie interprétée par le même trio évoque la recherche d’un emploi de barman, auprès d’un ami louche qui doit toucher sa commission.
Cette déclinaison plutôt drôle d’un univers déprimant touche le public jeune qui remplit la salle de l’Échangeur.

Edith Rappoport

Théâtre de l’Échangeur à Bagnolet jusqu’au 20 novembre.

 

 


Pas encore de commentaires to “LA FÊTE/BAR”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...