L’etoile d’Alger

L’Étoile d’Alger d’Aziz Chouaki, mise en scène et chorégraphie de Farid Ouichouene.

Un jeune chanteur Kabyle se rêve en Michael Jackson à Alger dans les années 90. Il a transformé son prénom de Meziane en Moussa Massy ! Il vit avec sa famille de 14 personnes, dans trois pièces, il s’en échappe en dansant devant un rideau lamé et un mur images avec sa partenaire Fatya dont il est amoureux sans pour autant oser la toucher.
Le couple exécute un ballet étincelant, mais,  las, la gloire n’est pas au bout du chemin. Il suit les conseils d’un ami qui prêche le retour à l’Islam et finit par se laisser pousser la barbe et poursuivre de ses imprécations ceux qui s”écartent du droit chemin de la religion.
Malgré une belle maîtrise chorégraphique, le final de ce spectacle fait froid dans le dos, surtout quand on vient d’achever la lecture du journal de Mouloud Ferraoun, grand écrivain indépendant assassiné en 1962, à la veille de l’indépendance de l’Algérie !

Edith Rappoport

Maison des Métallos, jusqu’au 26 février T:  01 48 05 88 27


Archive pour 24 février, 2012

Brassens n’est pas une pipe

Brassens n’est pas une pipe, spectacle musical mis en scène de Susana Lastreto, arrangements musicaux d’Annabel  de Courson et Jorge Migoya.
Cela se passe au Théâtre Dejazet, du nom d’une comédienne Virginie Dejazet, espiègle et drôle, qui a joué dans de très nombreuses pièces et qui est morte en 1875.   C’est là aussi qu’ a officié récemment le candidat François Hollande.Voilà, vous aurez moins appris quelque chose!
Bon pour en revenir à ce Brassens n’est pas une pipe, dont le titre est évidemment emprunté à René Magritte, c’est une sorte d’hommage au plus aimé des chanteurs du 20 ème siècle qui,  comme chacun sait, repose depuis trente ans cette année, non avec Valéry et Vilar au fameux cimetière marin de Sète, sa ville natale, mais à celui dit « des pauvres « qui domine l’étang de Thau. Après tout , c’est peut-être mieux comme cela.

Donc, Susana Lastreto est partie à la rencontre de cet homme incroyable,  en utilisant pas mal de ses chansons parmi les 197 qu’il a écrites avec entre autres: La mauvaise Réputation, La Cane de Jeanne, Pauvre Martin, Le Fossoyeur, Brave Margot, Chanson pour l’Auvergnat, et des poèmes ou des phrases de lui mais aussi de petits textes écrits de son cru .
« Depuis toujours la compagnie GRRR mêle théâtre et musique et affirme son amour pour le music-hall, le cabaret et le théâtre de texte ». On veut bien mais cela donne quoi? Pas grand chose d’ intéressant,  malgré la présence de  François Frappier mais qui est mal utilisé, d’Hélène Hardouin, une formidable comédienne-chanteuse qui sait être émouvante sans pathos; il y a aussi les très bons arrangements musicaux de Jorge Migoya au synthé mais qui joue aussi de la contrebasse, et d’Annabel de Courson. Avec ces quatre-là, on pouvait faire quelque chose de ludique et d’un peu  anar …

Malheureusement, Susana Lastreto, en grande robe noire de soirée,  se prend pour une meneuse de cabaret et  le spectacle est pathétique de médiocrité, ou alors,  c’est dans un second degré type cabaret minable  qui rejoint vite le premier. Elle en fait des tonnes, se fait plaisir et bavarde pour introduire les chansons, ou pour faire intervenir le public comme dans les music-halls d’autrefois mais  cela devient vite assez pénible à voir comme à entendre; il n’y a pas vraiment de fil rouge, les costumes sont d’une laideur à crier, les chorégraphies aussi sosottes que la scénographie, et la mise en scène sans  aucun rythme,  la  chose  n’en finit pas de finir… Comme il n’y a pas grand monde dans la salle, c’est encore plus terrible.
Alors que Susana Lastreto aurait pu, avec les talents qu’elle avait, faire les choses simplement et de façon beaucoup plus efficace…Brassens méritait mieux que  ce semblant de spectacle musical mal ficelé. On peut toujours se consoler quand on  entend ses belles mélodies bien chantées mais on reste vraiment sur sa faim.

Philippe du Vignal

Théâtre Dejazet jusqu’au 11 mars.

Image de prévisualisation YouTube

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...