Le Bourgeois gentilhomme

Le Bourgeois gentilhomme, comédie-ballet de Molière et Jean-Baptiste Lully, mise en scène  de Catherine Hiegel

 

  Le Bourgeois gentilhomme le_bourgeois_gentilhomme-300x199Catherine Hiegel propose  une mise en scène enlevée et enjouée du Bourgeois gentilhomme. Dans le rôle-titre, François Morel, dont le côté simple, naïf et naturel lui permet de camper un monsieur Jourdain idéal (nous vous laissons découvrir ses chausses, littéralement exceptionnelles !).
La metteuse en scène a su créer une véritable dynamique de groupe. Les comédiens forment un tout très solidaire et à l’écoute. De Madame Jourdain au professeur de chant, de Covielle à Cléonte, tous dégagent une belle énergie (voir les passages dansés), et séduisent.
Par ailleurs, tout en respectant le cadre de l’époque classique, Catherine Hiegel a su insuffler une touche très personnelle à la dramaturgie. On a presque l’impression d’entendre la pièce comme si c’était la première fois. Un véritable tour de force.
Dans le public nombreux, tous les âges sont représentés, ce qui montre bien la force de cette pièce à réunir en un même lieu des gens très différents.  Les rires des enfants (vacances scolaires obligent) attestent que les gags moliéresques fonctionnent toujours cinq cents ans après leur création.
À noter, les costumes (Patrice Cauchetier) et le décor tout en tentures et panneaux peints (Goury), vraiment superbes. Quant à la présence de musiciens sur scène (ensemble baroque La Rêveuse), elle est des plus appréciables. Un spectacle qui ravira ceux qui souhaitent (re)découvrir un classique dans une mise en scène convaincante, ou les fans de François Morel.

Barbara Petit

Au Théâtre de la Porte Saint-Martin, 18 boulevard Saint-Martin (75010), réservation 01.42.08.00.32, www.portestmartin.com

 



Archive pour 26 février, 2012

Le Bourgeois gentilhomme

Le Bourgeois gentilhomme, comédie-ballet de Molière et Jean-Baptiste Lully, mise en scène  de Catherine Hiegel

 

  Le Bourgeois gentilhomme le_bourgeois_gentilhomme-300x199Catherine Hiegel propose  une mise en scène enlevée et enjouée du Bourgeois gentilhomme. Dans le rôle-titre, François Morel, dont le côté simple, naïf et naturel lui permet de camper un monsieur Jourdain idéal (nous vous laissons découvrir ses chausses, littéralement exceptionnelles !).
La metteuse en scène a su créer une véritable dynamique de groupe. Les comédiens forment un tout très solidaire et à l’écoute. De Madame Jourdain au professeur de chant, de Covielle à Cléonte, tous dégagent une belle énergie (voir les passages dansés), et séduisent.
Par ailleurs, tout en respectant le cadre de l’époque classique, Catherine Hiegel a su insuffler une touche très personnelle à la dramaturgie. On a presque l’impression d’entendre la pièce comme si c’était la première fois. Un véritable tour de force.
Dans le public nombreux, tous les âges sont représentés, ce qui montre bien la force de cette pièce à réunir en un même lieu des gens très différents.  Les rires des enfants (vacances scolaires obligent) attestent que les gags moliéresques fonctionnent toujours cinq cents ans après leur création.
À noter, les costumes (Patrice Cauchetier) et le décor tout en tentures et panneaux peints (Goury), vraiment superbes. Quant à la présence de musiciens sur scène (ensemble baroque La Rêveuse), elle est des plus appréciables. Un spectacle qui ravira ceux qui souhaitent (re)découvrir un classique dans une mise en scène convaincante, ou les fans de François Morel.

Barbara Petit

Au Théâtre de la Porte Saint-Martin, 18 boulevard Saint-Martin (75010), réservation 01.42.08.00.32, www.portestmartin.com

 


DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...