Ma chambre froide

Ma Chambre froide par le Puppentheater Halle d’après Joël Pommerat, mise en scène de Christoph Werner.

   Ma chambre froide ma-chambre-froide-300x156Les marionnettistes du Puppentheater de Halle, avaient découvert les textes de Pommerat en 2008 avec Cet enfant et une collaboration s’était  engagée entre les deux compagnies pour élaborer un nouveau spectacle en adaptant le texte au cours des répétitions.
Dans une grande surface commerciale,  le patron,  tombé malade, lègue la propriété à ses employés. Estelle, silencieuse et dévouée,  est prête à tout pour maintenir un bon climat de travail, elle nettoie les rayons qui ont été salis avant la fermeture, elle traduit le sabir incompréhensible d’un employé chinois…Devant ce legs inattendu qui n’est pas le seul,  puisque le patron leur transmet aussi deux autres entreprises, les employés hésitent, puis acceptent,  de peur de se retrouver au chômage.
Estelle joue un rôle important: elle s’est mise en tête de répéter avec ses collègues une pièce de théâtre sur leur aventure, pièce qu’elle souhaite présenter à leur ancien patron, avant  qu’il ne disparaisse. Mais la tâche est au-dessus de leurs forces, les entreprises font faillite les unes après les autres,  et Estelle devra donc renoncer à son projet. Il y a un extraordinaire travail de manipulation des marionnettes, et certains rôles, comme celui d’Estelle et des principaux employés,  sont joués  à vue…Le mélange est troublant, on ne parvient pas toujours à distinguer les marionnettes des acteurs.
Après Les Marchands et La fabuleuse Histoire du commerce (voir Le Théâtre du blog), Pommerat attaque de façon lucide les problèmes qui ravagent notre société. Mais dommage:le banc de surtitrage gêne quelque peu la lecture du texte  qui a quelques longueurs.
..

Edith Rappoport

Théâtre Paris Villette
theatredelamarionnette.com


Archive pour 11 mars, 2012

Ma chambre froide

Ma Chambre froide par le Puppentheater Halle d’après Joël Pommerat, mise en scène de Christoph Werner.

   Ma chambre froide ma-chambre-froide-300x156Les marionnettistes du Puppentheater de Halle, avaient découvert les textes de Pommerat en 2008 avec Cet enfant et une collaboration s’était  engagée entre les deux compagnies pour élaborer un nouveau spectacle en adaptant le texte au cours des répétitions.
Dans une grande surface commerciale,  le patron,  tombé malade, lègue la propriété à ses employés. Estelle, silencieuse et dévouée,  est prête à tout pour maintenir un bon climat de travail, elle nettoie les rayons qui ont été salis avant la fermeture, elle traduit le sabir incompréhensible d’un employé chinois…Devant ce legs inattendu qui n’est pas le seul,  puisque le patron leur transmet aussi deux autres entreprises, les employés hésitent, puis acceptent,  de peur de se retrouver au chômage.
Estelle joue un rôle important: elle s’est mise en tête de répéter avec ses collègues une pièce de théâtre sur leur aventure, pièce qu’elle souhaite présenter à leur ancien patron, avant  qu’il ne disparaisse. Mais la tâche est au-dessus de leurs forces, les entreprises font faillite les unes après les autres,  et Estelle devra donc renoncer à son projet. Il y a un extraordinaire travail de manipulation des marionnettes, et certains rôles, comme celui d’Estelle et des principaux employés,  sont joués  à vue…Le mélange est troublant, on ne parvient pas toujours à distinguer les marionnettes des acteurs.
Après Les Marchands et La fabuleuse Histoire du commerce (voir Le Théâtre du blog), Pommerat attaque de façon lucide les problèmes qui ravagent notre société. Mais dommage:le banc de surtitrage gêne quelque peu la lecture du texte  qui a quelques longueurs.
..

Edith Rappoport

Théâtre Paris Villette
theatredelamarionnette.com

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...