Albertine Sarrazin

Albertine Sarrazin,  de l’autre côté du chronomètre  théâtre acrobatique et vertical, mise en scène d’Isabelle Caubère.

Albertine Sarrazin DSC_1081-300x199“Un souffle suspendu à la limite de la chute”… Bouleversés par la lecture de L’Astragale, de La Cavale et de La Traversière d’Albertine Sarrazin, les comédiens/acrobates Sophie Kantorowicz et Xavier Martin, issus du Cirque Plume, d’Archaos, des Arts-Sauts et des Colporteurs, a décidé de sauter le pas en créant leur propre compagnie en 2006.
  Après une collaboration avec Giogio Barberio Corsetti, ils ont élaboré ce fulgurant spectacle acrobatique autour d’Albertine Sarrazin qui a brûlé sa vie en prison pour ses méfaits et qui s’en est sauvée par la force de son écriture. Les deux partenaires nous mettent la tête à l’envers en grimpant à une vitesse fulgurante sur un mur d’escalade, s’installant sur des tables/pièges:  on se croirait dans l’univers de l’artiste  Daniel Spoerri.
  Le couple interprète, avec une belle gouaille, l’amour fou et les méfaits de ce couple en cavale permanente entre deux incarcérations, qui s’envole et rebondit dans une immense toile noire au jardin, s’élance sur une corde volante. Morte à 29 ans,  après une opération ratée  qui avait  entraîné la condamnation du  chirurgien, Albertine Sarrazin est restée une figure de la littérature contemporaine. La belle complicité de ces deux  artistes s’épanouit pleinement à travers la musique de Théodore Vialy.
  C’est Isabelle Caubère, disparue en 2010,  qui  les avait mis en scène.

Edith Rappoport

www.daredart.fr

 


Pas encore de commentaires to “Albertine Sarrazin”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...