Tête de mort

Tête de mort,   conception et mise en scène de Jean-Pierre Larroche et Frédéric Révérend. 

Tête de mort tetedemort049Jean-Pierre Larroche nous a séduits depuis longtemps avec ses dessins ironiques et magiques, toujours surprenants, et  ses machineries  insolites. Parfois compagnon d’autres metteurs en scène, comme Thierry Roisin pour son remarquable Montaigne en 2008, ou Jean-Yves Lazennec pour Les Généreux d’Abel Kader Alloula en 1995, il a monté avec  ses Ateliers du spectacle qui comptent une trentaine de complices, Achille immobile à grands pas, Le décapité récalcitrant, Le rébus malheureux et La tragique histoire du nécromancien Hiéronimo.
Tête de mort donne dans l’humour noir. Jean-Pierre Larroche assis sur une chaise d’arbitre, peint des têtes de mort sur un  rouleau de papier vertical avec un grand pinceau, une, deux, trois, dix têtes, puis de sont des dizaines qui apparaissent déja peintes.
En haut d’un grand castelet de toikes aux teintes brunes brun ,
apparaissent  de  petits fantômes munis de faux qui s’affrontent, se font tomber,  dans des catastrophes toujours comiques.
Dans la deuxième partie, la chaise d’arbitre est vide, les petites morts précipitent dans la salle un amoncellement d’objets de rebut dont des magmas de fils électriques, de vieux  joeuts… On rit, on est ému par ces fantaisies poétiques inattendues difficiles à décrire mais qui nous tiennent en haleine.

Edith Rappoport

Théâtre de la Bastille, jusqu’au 6 avril à 19 h 30, dimanche à 15 h, tél 01 43 57 42 14
www.ateliersduspectacle.org

 


Pas encore de commentaires to “Tête de mort”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...