RAM’DAMES À LA FRANCAISE

Ram’dames à la française performance de Marie-Do Fréval

 

RAM’DAMES À LA FRANCAISE ramdames_small-2ea25-212x300  C’est à Confluences,  L’Acte 3, dernière partie, une campagne sans Marine et Nicolas. Seize artistes y auront été accueillis dans le cadre de la campagne pour les élections présidentielles. Marie-Do Fréval, qui travaille avec les habitants de son quartier, rue du Général Humbert, se livre ici à une performance personnelle insolite,  accompagnée à la guitare électrique par Coraline Janvier.
Elles sont toutes deux en uniforme de guérilleros,  et la parole de Marie-Do  Fréval alterne entre sa voix enregistrée et sa parole théâtrale : “Aux hommes dans la rue, je leur cloue le bec. Les hommes ont le droit d’être stupides, c’est culturel ! (….) Blanche, issue d’une famille normale, je n’ai jamais été contrôlée en 30 ans. J’ai honte d’être française, manque de pot, je hurle noir !”. Le sol est jonché de journaux qu’elle ramasse pour en lire des extraits, comme l’histoire de Joaquin tué par un flashball de la police, dans le 93 où ils sont utilisés en moyenne deux fois par jour.
Entre des témoignages quotidiens parfois incertains, il y a de belles montées poétiques et une fureur pleine d’ironie. À l’entrée, on nous a demandé nos papiers pour nous distribuer des badges avec notre prénom pour qu’elle interpelle.

Edith Rappoport
www.cieboucheabouche.com

Confluences, 27 avril 

 

 


Pas encore de commentaires to “RAM’DAMES À LA FRANCAISE”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...