Quand m’embrasseras-tu? 

Quand m’embrasseras-tu?  de Mahmoud Darwich, mise en scène de Claude Brozzoni.

  Claude Brozzoni en résidence à Annecy veut croire à un théâtre populaire contemporain. Avec comme appuis: la parole, la musique et l’image. Il avait déjà travaillé sur de grands textes comme  La Tempête de Shakespeare ou L’Iliade d’Homère mais aussi Kaillas de l’auteur autrichien Peter Turrini. Quand m’embrasseras-tu? qu’on avait pu voir àl a Manufacture au dernier festival d’Avignon, prend toute son ampleur dans la salle pleine des Métallos.
« Darwich, né en 1941 et  décédé en  2008, dit justement Brozzoni, est l’un des grands poètes arabes contemporains. Assigné à résidence pendant plusieurs années à Haïfa, et, après avoir vécu au Caire et à Beyrouth, il était revenu à Rammalah en 96. Il aura vécu et accompagné les soixante-dix dernière années de l’histoire de la Palestine: guerres, expulsions, trêves, couvre-feu, guerre, expulsions… Il se définissait comme le poète des vaincus mais se refusait à être réduit au rôle de porte-parole de la cause palestinienne.S a voix reste pourtant belle et pleine de paix. Elle ne se complait ni dans le cynisme ni dans la morosité, ni dans la détresse. Lyrique et humaniste, elle chante l’espoir de tous et de chacun ».
Le grand écran recouvert d’une écriture presque enfantine, raconte la nuit d’horreur où le poète est chassé de son village, et est recouvert rageusement par le peintre Thierry Xavier qui danse  sur la toile.
Abdelwaheb Sefsaf, lui, clame avec une belle fureur la détresse du peuple palestinien :  » Je découvrais une réalité nouvelle, celle qui me priverait à tout jamais de mon enfance : je suis ARABE ! (…)La terre des hommes est-elle, comme vous l’affirmez,  à tous les hommes ? (…) Silence pour Gaza !
Et les musiciens Georges Baux, Claude Gomez et Abdelwaheb Sefsaf-à l’orgue, à l’accordéon, aux cordes et aux percussions-font sonner ce verbe de révolte, jamais désespéré.

Edith Rappoport

Maison des Métallos jusqu’au 3 juin, du mardi au vendredi à 20 h, samedi à 19 h, dimanche à 16 h. T:  01 49 05 88 27

Quand m'embrasseras-tu?   510784802

 


Pas encore de commentaires to “Quand m’embrasseras-tu? ”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...