Paggliacci

PAGGLIACCI Opéra de Leoncavallo, mise en scène de Philippe Freslon sous chapiteau de la compagnie Off

La compagnie Off, nous gardons des souvenirs émus d’un spectacle déambulatoire, Les 7 péchés capitaux, montés avec Maud le Floch, cofondatrice de la compagnie en 1986, vu à Bagneux il y a une vingtaine d’années et aussi d’une étrange Carmen dans une arène métallique à Chalon dans la rue ou Aurillac ?
Nous sommes accueillis sous un immense chapiteau, il y a un nuage de sciure qui tapisse le sol et qui fait tousser des spectateurs contraints à sortir, ayant du mal à respirer. On a du mal à suivre le fil de cet opéra, chanté parfois en voix off, ou en direct par des chanteurs sonorisés. Nous sommes debout dans la première partie, il est difficile de suivre les effets le effets de déplacements d’un bar circulaire où une chanteuse drapée dans une splendide robe rouge, sert à boire à un homme prostré, on voit l’arrivée d’un avion, des scènes sur le toit d’une caravane, un grand trapèze… Épuisée par ce quatrième spectacle de la journée, je rends les armes avant la deuxième partie.

Edith Rappoport

www.compagnieoff.org

Festival d’Aurillac

 


Pas encore de commentaires to “Paggliacci”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...