Le Citoyen

Le Citoyen de Denis Guénoun  mise en scène d’Hervé Loichemol.

 

Hervé Loichemol avait déjà monté plusieurs pièces de Denis Guénoun,  dont Lettre au directeur du théâtre qu’on avait pu voir à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon. L’auteur, metteur en scène mais aussi dramaturge, théoricien du théâtre et professeur de philosophie, a répondu cette fois  à une commande: à savoir, une pièce qui aurait pour thème les déboires de Jean-Jacques Rousseau, réfugié en Suisse, après la publication de l’Émile et du Contrat social publiés en 1762. Mais  la même année,  le Petit Conseil de Genève, au pouvoir exécutif qui remonte  au XIVe  quand des habitants, parmi les plus riches et/ou les plus influents se  sont réunis pour défendre les intérêts de la cité et son économie, condamna ces deux œuvres  à être brûlées  et  leur auteur  sera  mis en prison.
Dans la pièce de Guénoun, une enquête se déroule de nos jours; sur ordre d’une mystérieuse agence, elle a été  confiée à une équipe de trois jeunes gens qui semblent n’avoir aucun don pour leur mission… Auguste, le patron de l’agence, a confié la mission à sa « tête chercheuse », Carlo qui  fait appel à son ami Ahmed, lequel débarque d’Australie accompagné d’une jeune femme et d’un koala qui n’en est pas un.
Cette jeune femme, mandatée par ces mystérieux commanditaires, demande au patron d’une agence de renseignements d’enquêter sur des faits très anciens  et d’examiner comment la publication de deux livres de Rousseau a pu entraîner à Genève un séisme politique qui s’est ensuite  propagé en France puis dans toute l’Europe, et comment la parution de l’Émile et du Contrat social, a été un élément déclencheur de la Révolution française..
Mais, malgré le dynamisme des comédiens-on apprécie surtout Patrick le Mauff, vieux complice de Guénoun-on cherche en vain les traces du grand talent du dramaturge et créateur des compagnies L’Attroupement et Le Grand nuage de Magellan,  avec  des spectacles comme, entre autres,  une remarquable Enéïde d’après Virgile (1982),  Le Printemps(1985), écrit par lui-même. Et, plus récemment La Nuit des buveurs d’après Le Banquet de Platon avec les élèves du Conservatoire national (voir Le Théâtre du Blog) ou Artaud-Barrault à Chaillot…

Edith Rappoport

Comédie de Genève, 6 boulevard des Philosophes jusqu’au 17 novembre.

 


Pas encore de commentaires to “Le Citoyen”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...