A la recherche des canards perdus

À la recherche des canards perdus, texte et mise en scène de Frédéric Ferrer.

C’est une petite conférence sur une expérience scientifique pour mesurer la vitesse du réchauffement climatique dans l’Arctique. Agrégé de géographie, Frédéric Ferrer a d’abord travaillé sur des textes d’Armand Gatti,  et on avait vu  en 2005 La parole errante à la Maison des Métallos, un spectacle plus tonique que les textes mis en scène par leur auteur!
Depuis, Frédéric Ferrer s’est installé avec sa compagnie dans les anciennes cuisines de l’hôpital psychiatrique de Ville Évrard (93) où furent internés Camille Claudel et Antonin Artaud.
Et il est revenu à ses anciennes amours géographiques avec ses Petites Conférences, où il tourne en ridicule une expérience de la NASA qui avait lâché en 2008, 90 canards en plastique dans un glacier du Gröenland.
Devant un tableau blanc qu’il crayonne avec une rage joyeuse, il énumère toutes les hypothèses plausibles pour retrouver ces canards en plastique jaune, de ceux avec lesquels les enfants s’amusent dans leur bain. De la fonte des glaciers à leur pérennité, il examine tout, avec des projections de belles photos parfois énigmatiques.
On rit beaucoup, on décroche un peu à la fin du spectacle qui s’étire en longueur  mais on savoure tout de même cette conférence insolite présentée dans le cadre du Festival théâtral du Val-d’Oise.
Yves Chevallier, maître des lieux du Château convie ensuite le public à une dégustation des jus de fruits du potager.

Edith Rappoport

Théâtre aux champs, château de la Roche-Guyon.

www.verticaldetour.org

 


Pas encore de commentaires to “A la recherche des canards perdus”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...