Fuck america

Fuck America, d’après le roman d’ Edgar Hilsenrath, adaptation de Vincent Jaspard, mise en espace collective de  Corinne Fisher, Bernard  Bloch et Vincent Jaspard.

C’est l’histoire de son auteur, Edgar Hilsenrath, né en 26 à Leipzig dans une famille juive de commerçants aisés, qui n’a pu émigrer aux Etats-Unis qu’en 1953: il avait attendu son visa depuis 39!
Jakob Bronsky, le narrateur a réussi, comme lui,  à survivre au génocide, après s’être réfugié en Roumanie où il avait de la famille, puis en Israël. Ensuite  parti pour New-York, il y survivra de petits boulots. Bronsky, est tourmenté par l’envie d’écrire mais  n’y  arrive pas. C’est un peu l’histoire d’Edgar Hilsenrath qui eut des difficultés à faire éditer son premier roman La Nuit que nombre de maison d’éditions refusèrent à cause de la crudité du texte où il raconte son expérience de survivant du ghetto après sa libération en 44 par l’armée soviétique.
Son deuxième roman Le Nazi et le Barbier fut refusé par plus de soixante éditeurs  allemands! Un petit éditeur de Cologne, Helmut Braun, lui  le publia en 77 avec succès  puis le roman  fut édité à 200.000 exemplaires puis traduit  en  seize  langues… Hilsenrath habite maintenant Berlin.

  Bronsky, pour achever  Le branleur, un récit de sa vie,  rentre donc  en Allemagne son pays natal, où, après une psychanalyse réussie, il arrive enfin  à se faire éditer et à connaître le succès. Trois acteurs se partagent une vingtaine de  personnages. Bernard Bloch interprète, avec un accent inimitable, Jacob Bronsky devenu vieux, et  des Allemands, Juifs ou non. Vincent Jaspard, lui, joue Bronsky, jeune et  tourmenté par le sexe. Quant à Corinne Fisher, elle incarne tous  les personnages féminins.
C’est une  intelligente mise en espace qui augure bien de sa prochaine création et qui permettra de faire connaître davantage Hilsenrath.

Edith Rappoport

Fuck America se créée au Théâtre de la Girandole  à Montreuil du 5 au 29 avril.


L’œuvre d’Edgar Hilsenrath est éditée chez Fayard, Albin Michel. Chez Attila pour Nuit et Fuck America, et pour Le Nazi et le Barbier.

 


Pas encore de commentaires to “Fuck america”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...