La ligne jaune

La Ligne jaune par le collectif des Grandes Personnes,  conception et mise en scène de Christophe Evette.

La ligne jaune ligne-jaune_-_photo_-_meescat-ab393-300x225

Photo Achromatik

  Le Collectif des Grandes Personnes, délaissant leurs habituelles grandes marionnettes, crée, cette fois, un spectacle qui tient dans une valise. et  qui raconte à travers  quelques  destinées individuelles, l’histoire depuis 1958 de l’usine Renault à Cléon en Normandie,  à laquelle Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a rendu  visite en septembre.
Le public,  limité  à quarante personnes  est assis autour d’une grande table, lieu unique du jeu pour  un théâtre-récit/théâtre d’objets.
Raphaëlle Trugnan joue, en alternance avec Pauline de Coulhac, le rôle d’une petite fille dont le grand-père était délégué syndical C.G.T. dans cette usine. Elle  raconte la vie de sa famille et les luttes collectives des ouvriers de chez Renault, des années 60 jusqu’à nos jours.
La table devient ainsi tout à tour prairie normande, usine, puis place des fêtes ou lieu de manifestation devant les CRS, et  l’actrice manipule une cinquantaine de personnages   ici représentés par des santons sculptés  avec un grand souci de réalisme. Espoirs et désillusions traversent la vie du personnel de Cléon qui a connu la séquestration de ses directeurs, l’occupation par son personnel en 68  des  ateliers et des bureaux, un événement qui, à l’époque, fut très médiatisé …
Aucun détail des événements n’est oublié, d’un accident du travail aux conflits de personnes, des banderoles  du 14 juillet  aux  revendications salariales. La ligne jaune-qui donne son titre au spectacle-délimitait la surface de chaque atelier de montage, afin d’empêcher la communication entre ouvriers qui ne pouvaient franchir cette  ligne qu’après le signal d’une sonnerie!
Le texte, juste et précis, a été écrit par Jean-Baptiste Evette  d’après les témoignages recueillis auprès des employés de l’usine. Raphaëlle Trugnan a un beau talent de conteuse,  et elle emporte aisément le public dans le passé de cette chronologie ouvrière.  Cette crèche du XX ème siècle illustre bien l’évolution et les progrès des conditions de travail, mais souligne aussi  que les réductions du personnel ont été rendus inéluctables au fil des années.
La destinée de l’usine de Cléon semble être un des fleurons de la politique économique actuelle mais  les  allusions discrètes de Jean-Baptiste Evette  à la situation des entreprises dans notre social-démocratie « normale » et hexagonale ne sont évidemment pas fortuites…

Jean Couturier

Spectacle présenté au Grand Parquet en novembre.

http://www.lesgrandespersonnes.org

http://haute-normandie.france3.fr/2012/09/26/arnaud-montebourg-renault-cleon-pour-insuffler-le-patriotisme-economique-96515.html

 


Pas encore de commentaires to “La ligne jaune”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...