Les Bulles

Les Bulles de Claire Castillon, mise en scène de Marion Vernoux.

Les Bulles  lesbulles-300x200Ce recueil de trente-huit petites nouvelles, désignée chacune par un prénom, a été publiée en 2010. Après plusieurs lectures des Bulles lors de rencontres avec ses lecteurs, l’auteur a demandé à Marion Vernoux, réalisatrice et scénariste de films, de faire vivre ses personnages sur un plateau de théâtre.
Le spectacle débute par la projection d’un film où Claire Castillon nous fait la lecture d’une de ses nouvelles. La scénographie assez laide (une cloison blanche percée d’une fenêtre centrale), réduit surtout l’espace à un couloir à l’avant-scène, ce qui accentue le côté « confession au public”. Mais le jeu se déroule aussi parfois derrière la paroi vitrée d’ un petit appartement parisien.
Dans les tranches de vie d’homme ou de femme qui nous sont montrées ici, Emilie Caen, Olivia Côte et Jean-Baptiste Verquin jouent chacun plusieurs personnages, tous envahis par la solitude! Mais c’est surtout Olivia Côte, un Louis de Funès au féminin, qui, par sa capacité à incarner des femmes proches de la folie, retient surtout l’attention du public.
Claire Castillon, nous fait redécouvrir avec habileté la cruauté parfois mesquine de nos rapports humains au sein de ces “bulles de vie” que sont le couple, la famille ou la bande d’amis… Le public féminin rit beaucoup, à tel point que Les Bulles semblent avoir été écrites pour les lectrices de Marie-Claire, et l’identification du spectateur avec Berthe, la mère abusive, Annabelle dont la vie est bouleversée par sa première grossesse, ou Sven et son impuissance sexuelle, est ici totale. Mais d’autres portraits sont moins bien dessinés..
Les Bulles
sont un spectacle sans doute inégal, mais bien interprété, qui aurait pu avoir sa place dans l’excellent Grand Journal de Canal-Plus que dirigeait alors Pierre Lescure, maintenant directeur du Théâtre Marigny.

Jean Couturier

Théâtre Marigny, salle Elvire Popesco.


Archive pour 11 février, 2013

Les Bulles

Les Bulles de Claire Castillon, mise en scène de Marion Vernoux.

Les Bulles  lesbulles-300x200Ce recueil de trente-huit petites nouvelles, désignée chacune par un prénom, a été publiée en 2010. Après plusieurs lectures des Bulles lors de rencontres avec ses lecteurs, l’auteur a demandé à Marion Vernoux, réalisatrice et scénariste de films, de faire vivre ses personnages sur un plateau de théâtre.
Le spectacle débute par la projection d’un film où Claire Castillon nous fait la lecture d’une de ses nouvelles. La scénographie assez laide (une cloison blanche percée d’une fenêtre centrale), réduit surtout l’espace à un couloir à l’avant-scène, ce qui accentue le côté « confession au public”. Mais le jeu se déroule aussi parfois derrière la paroi vitrée d’ un petit appartement parisien.
Dans les tranches de vie d’homme ou de femme qui nous sont montrées ici, Emilie Caen, Olivia Côte et Jean-Baptiste Verquin jouent chacun plusieurs personnages, tous envahis par la solitude! Mais c’est surtout Olivia Côte, un Louis de Funès au féminin, qui, par sa capacité à incarner des femmes proches de la folie, retient surtout l’attention du public.
Claire Castillon, nous fait redécouvrir avec habileté la cruauté parfois mesquine de nos rapports humains au sein de ces “bulles de vie” que sont le couple, la famille ou la bande d’amis… Le public féminin rit beaucoup, à tel point que Les Bulles semblent avoir été écrites pour les lectrices de Marie-Claire, et l’identification du spectateur avec Berthe, la mère abusive, Annabelle dont la vie est bouleversée par sa première grossesse, ou Sven et son impuissance sexuelle, est ici totale. Mais d’autres portraits sont moins bien dessinés..
Les Bulles
sont un spectacle sans doute inégal, mais bien interprété, qui aurait pu avoir sa place dans l’excellent Grand Journal de Canal-Plus que dirigeait alors Pierre Lescure, maintenant directeur du Théâtre Marigny.

Jean Couturier

Théâtre Marigny, salle Elvire Popesco.

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...