Le Secret, l’Empereur et le Peintre

Le Secret, l’Empereur et le Peintre, écriture et mise en scène par Richard Demarcy

Le Secret, l’Empereur et le Peintre le-secret-lempereur-et-le-peintreLa pièce, inspirée de contes asiatiques, est écrite et mise en scène par Richard Demarcy; c’est un spectacle pour  enfants à partir de 5 ans à voir en famille, interprété par le comédien Antonio Nunes da Silva entre délicatesse, force et bonhomie.
D’un côté, l’intrigue est issue du Secret, un conte où le roi confie à son serviteur un secret trop lourd à supporter et lui impose un silence absolu sous peine d’être puni de mort. Revenu dans son village natal, il enfouit le trésor symbolique dans la terre pour s’en libérer. Mais au printemps, des fleurs poussent là où le paysan avait enterré le fardeau, semant le secret royal aux quatre coins du royaume… « Roi, comment voulais-tu qu’un aussi petit homme que moi puisse garder un secret qu’un aussi grand Roi n’a pas su garder ? »
L’acteur souffle alors sur sa main une tombée poétique de pétales de fleurs. De l’autre côté, l’inspiration scénique vient de L’Empereur et le Peintre, un conte zen où un fils du Ciel commande au peintre le plus réputé de son empire une fresque pour ses appartements où seraient représentés deux dragons dans le feu et la violence du combat. Or, même si le comédien peint avec panache des formes serpentines et éclatantes sur sa toile blanche, la livraison tarde et la fresque déçoit l’empereur : le peintre est jeté en prison.
Toujours en colère, l’empereur visite dans la montagne l’atelier du peintre réprouvé et découvre à sa surprise, des merveilles inattendues. La mise en scène cèle son secret comme un joyau précieux, un secret dans le secret, une mise en abyme vertigineuse qui ménage l’art de l’énigme, de l’insolite et du merveilleux.
Le spectacle est destiné à de jeunes spectateurs dont l’imaginaire est source d’exploration infinie, ouvert à tous les rêves et à toutes les aventures. L’attention des petits est vive, elle doit mener vers la résolution du mystère. Il suffit de quelques objets : un chiffon blanc avec ses figurines et pantins sortis d’une jolie boîte ou d’un sac à provisions en osier, des répliques de soldats et de chevaliers, des coquillages et jusqu’à l’auvent déployé d’une tente solaire aux rayures colorées.
L’acteur lusophone et polyglotte chevauche sa monture avec élan ou bien se promène élégamment dans plaines et vallées, s’assied sagement et porte, à l’occasion d’une représentation de théâtre, un joli masque d’or. Bercé par des musiques du monde, le voyage est initiatique, c’est le périple fondateur et enfantin d’une réflexion à la fois ludique et approfondie sur le pouvoir et la sagesse, le retour sur soi et la reconnaissance de ses propres erreurs, si grand soit-on. Pour grandir encore.

Véronique Hotte

Essaïon Théâtre, 6 rue Pierre-au-Lard Paris (4e). Jusqu’au 30 juin  les  mercredi, samedi et dimanche à 16h. Vacances de printemps jusqu’au 12 mai, du mercredi au dimanche à 16h. Tél : 01 42 78 46 42


Archive pour 2 mai, 2013

Le Secret, l’Empereur et le Peintre

Le Secret, l’Empereur et le Peintre, écriture et mise en scène par Richard Demarcy

Le Secret, l’Empereur et le Peintre le-secret-lempereur-et-le-peintreLa pièce, inspirée de contes asiatiques, est écrite et mise en scène par Richard Demarcy; c’est un spectacle pour  enfants à partir de 5 ans à voir en famille, interprété par le comédien Antonio Nunes da Silva entre délicatesse, force et bonhomie.
D’un côté, l’intrigue est issue du Secret, un conte où le roi confie à son serviteur un secret trop lourd à supporter et lui impose un silence absolu sous peine d’être puni de mort. Revenu dans son village natal, il enfouit le trésor symbolique dans la terre pour s’en libérer. Mais au printemps, des fleurs poussent là où le paysan avait enterré le fardeau, semant le secret royal aux quatre coins du royaume… « Roi, comment voulais-tu qu’un aussi petit homme que moi puisse garder un secret qu’un aussi grand Roi n’a pas su garder ? »
L’acteur souffle alors sur sa main une tombée poétique de pétales de fleurs. De l’autre côté, l’inspiration scénique vient de L’Empereur et le Peintre, un conte zen où un fils du Ciel commande au peintre le plus réputé de son empire une fresque pour ses appartements où seraient représentés deux dragons dans le feu et la violence du combat. Or, même si le comédien peint avec panache des formes serpentines et éclatantes sur sa toile blanche, la livraison tarde et la fresque déçoit l’empereur : le peintre est jeté en prison.
Toujours en colère, l’empereur visite dans la montagne l’atelier du peintre réprouvé et découvre à sa surprise, des merveilles inattendues. La mise en scène cèle son secret comme un joyau précieux, un secret dans le secret, une mise en abyme vertigineuse qui ménage l’art de l’énigme, de l’insolite et du merveilleux.
Le spectacle est destiné à de jeunes spectateurs dont l’imaginaire est source d’exploration infinie, ouvert à tous les rêves et à toutes les aventures. L’attention des petits est vive, elle doit mener vers la résolution du mystère. Il suffit de quelques objets : un chiffon blanc avec ses figurines et pantins sortis d’une jolie boîte ou d’un sac à provisions en osier, des répliques de soldats et de chevaliers, des coquillages et jusqu’à l’auvent déployé d’une tente solaire aux rayures colorées.
L’acteur lusophone et polyglotte chevauche sa monture avec élan ou bien se promène élégamment dans plaines et vallées, s’assied sagement et porte, à l’occasion d’une représentation de théâtre, un joli masque d’or. Bercé par des musiques du monde, le voyage est initiatique, c’est le périple fondateur et enfantin d’une réflexion à la fois ludique et approfondie sur le pouvoir et la sagesse, le retour sur soi et la reconnaissance de ses propres erreurs, si grand soit-on. Pour grandir encore.

Véronique Hotte

Essaïon Théâtre, 6 rue Pierre-au-Lard Paris (4e). Jusqu’au 30 juin  les  mercredi, samedi et dimanche à 16h. Vacances de printemps jusqu’au 12 mai, du mercredi au dimanche à 16h. Tél : 01 42 78 46 42

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...