Chaillot Nomade – Keith Haring-The political line.

Performance dansée d’Alban Richard au sein de l’exposition Keith Haring-The political line au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Chaillot Nomade - Keith Haring-The political line. khKeith Haring figure du street Art dans la lignée d’Andy Warhol avait toutes les composantes pour devenir une icône artistique après sa mort, carrière  riche et fulgurante,  homosexualité encore tabou à l’époque, et décès suite au Sida.
C’est devant une grande peinture vinylique sur bâche  de 1983 située juste à la sortie de l’exposition de l’artiste mort prématurément à l’âge de 32 ans que le chorégraphe s’est produit.
L’exposition en collaboration avec le 104, (une vingtaine de toiles grand format), regroupe 220 œuvres de Keith Haring depuis ses créations de jeunesse jusqu’à son émouvante toile inachevée  de 1989. Le visiteur découvre les thèmes récurrents abordés, le capitalisme, la religion, le racisme et bien sur le sexe, le sida et la mort.
La performance dansée de trente minutes des deux danseurs dont Alban Richard  sur une musique de guitare électrique et un texte lu de Keith Haring, allège ainsi la tonalité sombre, malgré les couleurs fluo du contenu de l’exposition. Les deux danseurs en tenue de sport et bas résille ! semblent directement issus de la toile derrière eux. Le public  qui vient à peine de terminer sa visite est surpris. Cette initiative de Chaillot Nomade permettent d’aborder les œuvres d’un  créateur avec un autre regard.

Jean Couturier

Présenté dans le cadre de la programmation du théâtre National de Chaillot


Archive pour 24 mai, 2013

Chaillot Nomade – Keith Haring-The political line.

Performance dansée d’Alban Richard au sein de l’exposition Keith Haring-The political line au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Chaillot Nomade - Keith Haring-The political line. khKeith Haring figure du street Art dans la lignée d’Andy Warhol avait toutes les composantes pour devenir une icône artistique après sa mort, carrière  riche et fulgurante,  homosexualité encore tabou à l’époque, et décès suite au Sida.
C’est devant une grande peinture vinylique sur bâche  de 1983 située juste à la sortie de l’exposition de l’artiste mort prématurément à l’âge de 32 ans que le chorégraphe s’est produit.
L’exposition en collaboration avec le 104, (une vingtaine de toiles grand format), regroupe 220 œuvres de Keith Haring depuis ses créations de jeunesse jusqu’à son émouvante toile inachevée  de 1989. Le visiteur découvre les thèmes récurrents abordés, le capitalisme, la religion, le racisme et bien sur le sexe, le sida et la mort.
La performance dansée de trente minutes des deux danseurs dont Alban Richard  sur une musique de guitare électrique et un texte lu de Keith Haring, allège ainsi la tonalité sombre, malgré les couleurs fluo du contenu de l’exposition. Les deux danseurs en tenue de sport et bas résille ! semblent directement issus de la toile derrière eux. Le public  qui vient à peine de terminer sa visite est surpris. Cette initiative de Chaillot Nomade permettent d’aborder les œuvres d’un  créateur avec un autre regard.

Jean Couturier

Présenté dans le cadre de la programmation du théâtre National de Chaillot

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...