Que faire? Le retour

Que faire ( Le Retour)  de Jean-Charles Massera, mise en scène de Benoît Lambert.

Que faire? Le retour que-faire-615_vincent-arbeletLe Théâtre de la Colline vient heureusement de reprendre dans la grande salle ce spectacle décapant, vu en 2011, interprété avec brio par  François Chattot et Martine Schambacher, un couple de  grands acteurs qui ont fait les beaux jours d’Hérisson et du Théâtre de Bourgogne avec la bande de Jean-Paul Wenzel, Jean-Louis Hourdin et Olivier Perrier.
Une cuisine au jardin bordée par de grandes piles de livres aux belles reliures, entassés sur sur de grands plateaux. L’homme est attablé à bricoler, sa femme chargée de courses vide frénétiquement son cabas, sert la soupe, s’attable. Elle est en train de lire et cite une des Méditations de Descartes  : « Maintenant que mon esprit est libre de tous soins, et que je me suis procuré un repos assuré dans une paisible solitude, je m’appliquerai sérieusement et avec liberté à détruire généralement toutes mes anciennes opinions ».
Le couple se met à ranger les livres comme  entre autres le célèbre De la démocratie en Amérique d’Alexis de Tocqueville. Le mari  dit:  » La propriété c’est le vol, mais la propriété c’est la liberté ! En théorie,  ça peut être juste, mais en pratique, ça ne vaut rien ! » Et au fil des rangements, ils passent en revue le totalitarisme:  « Les droits de l’homme, ça existe pas, il y a des hommes. Puis mai 68:  « on fait quoi avec ? (…) un phénomène collectif de voyance qui a engendré les impasses de la crise actuelle en France, chaque fois le possible a été refermé ! »
Ce voyage de Français moyens dans nos bibliothèques pose l’interrogation suprême que nous sommes en train de vivre: « Comment en est-on arrivé à cette furie économique, à nous livrer à la fornication dans les harems de la frigidité affective ? L’argent a tout, il n’est rien ! »
La deuxième partie se veut plus théâtrale:  la femme se travestit en Nina Hagen, et son mari chante avec une belle prestance; ils finiront tous les deux par démonter leur cuisine, aligner les bouteilles, se masquer avec des assiettes en carton et sur la chanson Boum de Charles Trenet: « La pendule fait tic tac tic tac. Les oiseaux du lac font pic pic pic pic. Glou glou glou font tous les dindons. Et la jolie cloche ding din don ».
Benoît Lambert qui avait déjà monté plusieurs spectacles passionnants avec Jean-Charles Massera comme We are la France  et We are l’Europe, vient-et c’est heureux-de succéder à François Chattot à la tête du Théâtre Dijon-Bourgogne.

Edith Rappoport

Théâtre de la Colline jusqu’au 22 juin, du mercredi au samedi à 20 h 30, mardi à 19 h 30, dimanche à 15 h 30, Tél 01-44-62-52-52 http://www.colline.fr

 


Pas encore de commentaires to “Que faire? Le retour”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...