Miss Knife chante Olivier Py

Festival d’Avignon: Miss Knife chante Olivier Py, texte, chansons et mise en scène d’Olivier Py.

 

  Le spectacle, a été joué pendant quelques jours seulement… dans le Off. Olivier Py prendra la direction du In en septembre prochain. Rappelons que, depuis Jean Vilar,  il n’y a pas eu d’artiste à la tête du festival d’Avignon…
Py reprend ici ce solo décalé, qu’il avait déjà présenté, au moment où il allait quitter la direction de l’Odéon,   quasiment expulsé sans état d’âme par  Frédéric Mitterrand.(voir Le Théâtre du Blog).  Avec la bénédiction de l’Elysée… Passons.
L’acteur/auteur,  «poète, catho, gay», comme le titrait avec un peu de provocation, un quotidien belge,  chante ici l’amour, l’abandon et la solitude. Sous forme d’un cabaret mélancolique,  entouré par quatre excellents musiciens, et travesti en chanteuse réaliste de music-hall (hauts talons, collant rouge et robe à paillettes), Olivier Py nous emmène dans un univers ancien où les textes avaient du sens. De beaux moments d’émotion ponctuent ce tour de chant, quand, par exemple, il retire sa perruque blonde et ses faux cils.
Pour éviter de sombrer dans la tristesse fréquente dans ce type de performance, Olivier Py s’adresse régulièrement au public et l’interpelle: « Combien il y a-t-il de bipolaires dans la salle aujourd’hui? ou: « Existe-il encore ici des hétéros de base?». Il a une belle voix, une  intelligence du plateau aiguisée, et possède le sens de la répartie. Si bien qu’il emporte vite l’adhésion du public, et qu’il joue avec lui.
Critiques et spectateurs, nous quittons Miss Knife pour découvrir Py, nouveau directeur d’un des plus grands festivals de théâtre. Il emmène avec lui  deux des ses proches collaborateurs, Agnès Trolly et Paul Rondin.  Nous l’avions côtoyé à l’Odéon,  et Le Théâtre du Blog avait souligné l’injustice  et la brutalité de son éviction. On ne peut que lui souhaiter bon courage pour cette nouvelle entreprise.
Miss Knife chante : La nuit s’achève et tout s’efface, nous attendons  l’été prochain pour découvrir d’autres nuits magiques  …

Jean Couturier

Spectacle joué les 15, 16, 18, et 19 juillet à la Patinoire,  dans le cadre de la programmation de la Manufacture.

Image de prévisualisation YouTube


Archive pour 30 juillet, 2013

Roucaute, cracheur de mots

Festival d’Avignon: Roucaute, cracheur de mots, chansons et textes.

Roucaute, cracheur de mots roucaute-350x203Beaucoup de passionnés de théâtre ont rêvé de transformer leur habitation en lieu de spectacle…
Odile Gaillanne a réalisé ce rêve en transformant une partie de sa maison du centre ville en salle de 25 places, la Maison de la Parole. Devenue aveugle, elle a mis l’accent sur l’accessibilité de son lieu aux handicapés, mais les spectacles qu’elle programme sont divers et seul , celui  qui est  joué à 21h comporte une traduction en langue des signes.
Cette Maison de la Parole est atypique dans le off, puisqu’elle ne demande pas de frais de location de salle! Il y a juste un partage des recettes. Le fonctionnement du lieu est artisanal, et ce sont ses neveux et nièces qui s’occupent des réservations…
Gilles Roucaute durant 65 minutes mêle improvisation, adresse au public et chansons poétiques. Il a une réelle présence  quand il chante en s’accompagnant à la guitare, en gilet noir et chemise rouge. La nostalgie apparaît dans nombre de ses chansons, quand il nous dit qu’«Hercule rêve d’être une femme» ou «Je veux pouvoir me dire que j’ai le temps» on imagine qu’il aurait pu croiser,  dans les années soixante, les chanteurs réalistes de La Rose rouge, ou d’autres cabarets de Saint-Germain-des-Prés. C’est un digne représentant du pouvoir de la parole poétique et insolente.
Un moment authentique et atypique dans le festival aujourd’hui…

Jean Couturier

Spectacle joué à la Maison de la Parole à 13H45 du 7 au 30 juillet

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...