Tout de suite, Et si nous faisions l’amour ce soir

 

Festival d’Aurillac 2013
Tout de suite  Et si nous faisions l’amour ce soir,

Tout de suite, Et si nous faisions l’amour ce soir tout-de-suite Cela se passe dans  une petite friche industrielle entourée d’immeubles d’habitation en plein centre d’Aurillac. Étonnant duo amoureux interprété par lui et elle (Les auteurs/acteurs  tiennent à leur anonymat!).

Echevelée,  en longue robe de satin noir fendue jusqu’à la taille et hauts talons, elle entre en scène, sur  un tapis rouge en croix où les spectateurs sont assis par terre. Lui, sur un petit podium, en costume moulant de satin noir, petit collier autour du cou,  l’accompagne  à la guitare.

Danses et  chansons lascives dans les termes les plus crus, se succèdent; tous les deux  caressent les spectateurs en se roulant autour d’eux, un assistant qui les éclaire dans leurs déplacements.  « Je suis nue, tu es nue, on est inconnu (…) touche ma bite, tu verras que je bande »…
Paradoxalement, ce spectacle n’a rien d’obscène, en dépit d’un texte qui ne nous épargne rien du dévoilement du sexe et de l’appareil génital de Lui.

L’engagement total de ces deux excellents comédiens qui se livrent à des scènes d’hystérie sexuelle très maîtrisée fait beaucoup rire, mais  reste pleinement théâtral. Tout de suite, créé voilà trois ans, se joue dans des galeries d’art, des librairies et même parfois…  dans des théâtres.

Edith Rappoport

Festival  d’Aurillac à 22 h 30, impasse Jules Ferry, en face du point d’accueil professionnel.

http://lestoutdesuite.blogspot.fr/

 

Enregistrer

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...