Les danseurs ont apprécié la qualité du parquet

Festival d’Aurillac 2013

Les Danseurs ont apprécié la qualité du parquet, création collective des Chiens de Navarre dirigée par Christophe Meurisse.

Les danseurs ont apprécié la qualité du parquet chiens_de_navarre200-199x300Nous sommes assis sur des gradins,  au fond d’un grand hangar dont le sol est couvert de  tourbe brune. Un pianiste s’acharne sur un vieux piano qui continue à jouer quand il s’arrête et le fond du hangar s’ouvre sur la montagne proche pour laisser entrer neuf  acteurs masqués en vieux répugnants, qui entrent d’un pas lent.
Ils sont suivis par trois  voitures qui évoluent dans ce vaste espace, et qui serviront de loge pour une bacchanale orgiaque : hommes et femmes exhibent  leur juvénile nudité qui contrastent avec leurs masques de visages hideux. Ils s’enfilent par groupes, se sucent, se caressent violemment, bref, le marquis de Sade n’est pas loin. Tandis que monte la musique du Boléro de Ravel, un par un, les acteurs se démasquent, et rythment la musique d’un pas répétitif, jusqu’au bout, avant de reculer vers la montagne.
Ce spectacle  bien chorégraphié, et  sans aucune parole a, 
jusqu’au bout, mobilisé notre attention, sinon notre émotion, et n’a heureusement pas  les ruptures du précédent, Quand je pense qu’on va vieillir ensemble… ( voir Le Théâtre du Blog).

 

Edith Rappoport

http://www.chiensdenavarre.com/

Festival d’Aurillac, le 24 août.

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...