De la cave au grenier

De la Cave au grenier, soirée d’ouverture du Collectif 12 .

De la cave au grenier dsc01950web-602x401-156x300Le Collectif 12, fabrique d’art et de culture, dispose d’un lieu chaleureux entre Mantes-la-Jolie et Mantes-la-Ville, avec  salles de répétitions, hébergement de plusieurs chambres, cuisine, et salle de spectacles. Frédéric Fachena et Laurent Vergnaud en ont pris la direction après le départ de Catherine Boskowitz. Ils animent une équipe  d’artistes, techniciens et  administratifs qui se réunissent chaque mois pour mettre sur pied des résidences, des ateliers en milieu scolaire, et des présentations des spectacles répétés dans leur lieu qui connaîtront une diffusion ultérieure.
   On a pu voir notamment Turandot de Brecht, mise en scène par Mirabelle Rousseau,  Le Précepteur de Lenz, Mange ta Tête d’Elsa Ménard, et encore le groupe Krivitch de Ludovic Pouzerate avec Brûle… Le Collectif 12 a également initié Une semaine en Compagnie avec l’aide d’ARCADI, du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis et de la Maison des Métallos, qui ouvre la saison théâtrale depuis quelques années.
Au Collectif 12, la saison commence traditionnellement avec une soirée chaleureuse ouverte aux voisins. Après les banquets théâtralisés des dernières années, nous sommes conviés à une visite ludique des différents lieux, avec des petites formes élaborées pendant le mois précédent, mêlant amateurs et professionnels, sous la direction de Christian Bourigault, étonnant chorégraphe en résidence dans la maison. Sur deux bancs dans la cour, des groupes d’acteurs assis à cheval les uns derrière les autres esquissent une chorégraphie.
Puis Pénélope Perdereau nous donne un avant-goût de O Bloque de Marina Damestoy, monologue d’une femme sans abri hallucinée qui sera présenté en tournée plus tard dans la saison. On nous emmène ensuite par petits groupes dans l’escalier vers une chambre d’hôtes, la porte s’ouvre pour laisser passer Myriam Krivine, émouvante chanteuse.
Dans la salle de théâtre, la compagnie du Dahu présente un extrait de Muscles, où l’on voit un handicapé se débattre avec sa chaise, pendant qu’un ange blanc s’enroule vers les cintres dans des tissus immaculés. Enfin,  un extrait prometteur de La comtesse Marie immaculée, d’après un scénario érotico-politique de Jean-Patrick Manchette, interprété par Estelle Lesage qui fume, allongée dans un lit aux draps de satin noir et qui  subit les assauts d’Étienne Parc.

Edith Rappoport

Collectif 12, Friche André Malraux, 174 rue du Maréchal Juin,  Mantes la Jolie (Yvelines). T:  01 30 33 22 65

 


Pas encore de commentaires to “De la cave au grenier”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...