Avignon à vie

christophe Raynaud de Lage

christophe Raynaud de Lage

Avignon à vie, texte et mis en espace de Pascal Rambert.

Pascal Rambert auteur et metteur en scène, est directeur depuis 2007 du T2G à Gennevilliers, exclusivement consacré aux artistes vivants. Il est venu plusieurs fois au Festival d’Avignon et, à la suite de Clôture de lʼamour, qu’il y a créée en 2011, il a écrit ce texte, un peu partout en voyage, où il décrit les paysages, images et souvenirs du festival, et parle des spectacles qui y ont été joués.
C’est Denis Podalydès qui reprend pour deux jours seulement à Gennevilliers ce spectacle créé en juillet dernier à Avignon dans la Cour dʼHonneur du Palais des papes. Classé sur la première liste des monuments historiques en 1840 et depuis 1995, le Palais des Papes fait partie, avec le centre historique d’Avignon, du patrimoine mondial de l’Unesco.
Le lieu de naissance du Festival en 47 est magique: il possède une ouverture exceptionnelle d’une trentaine de mètres, on le sait, et fait désormais partie de la mythologie théâtrale contemporaine. Y règne encore la présence de Vilar, Dario Fô, Vitez, et entre autres et plus récemment, Eric Lacascade, Pina Bausch ou Warliskoski… Et tous les créateurs et tous les acteurs rêvent d’y créer un spectacle. S’y est greffé depuis 66 le festival off, à l’initiative d’André Benedetto devenu vite emblématique de la jeune création -pour le meilleur et pour le pire- depuis 68 quand un génial préfet du Gard entreprit d’interdire un petit spectacle de Gérard Gélas La Paillasse aux seins nus!
Avignon à vie, est, comme l’écrit Valérie Mréjen: « Une déclaration dʼamour éternel a une ville et son festival est composée pendant le trajet en train. Les souvenirs et projections émergent du passe au fur et à mesure tandis que le paysage file a travers la fenêtre. (…) Le texte est un chant dʼamour au présent qui fait revivre une forme dʼanxiété et de fébrilité, et parle de lʼadmiration pour les metteurs en scène et les acteurs dont la présence a marqué tous ces lieux et s’est inscrite quelque part dans les murs et au fond des mémoires ». Et c’est vrai que pour tous les gens de théâtre, critiques compris, c’est sans doute une des villes de France où ils auront le plus séjourné et le plus travaillé…
Philippe du Vignal
Théâtre de Gennevilliers 41 avenue des Grésillons 92230 Gennevilliers T: 01 41 32 26 10 les 22 et 23 novembre. www.theatre2gennevilliers.com

 

 


Pas encore de commentaires to “Avignon à vie”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...