Ordalie

Ordalie de Thomas Chopin.

868845577_B971814890Z.1_20140117112641_000_GCN1PT9V1.1-0Le Groupe GESTE(S), présidé par Jean-Jérôme Raclot, regroupe depuis six  ans, une quinzaine de structures culturelles en France, qui défendent les troupes de théâtre gestuel, mime et cirque. Il  sélectionne chaque année une compagnie qui bénéficie alors  de dix représentations. Thomas Chopin a donc la chance de présenter aujourd’hui son Ordalie à l’École du Samovar pour trois soirs.
  C’est une pièce sans paroles, sur « les prise de risques absolus liés à l’adolescence ». Cinq personnages en anorak, coiffés d’un bonnet, se présentent en silence, se poussent, puis se jettent à terre dans une lutte indistincte, pendant que  monte une musique  psychédélique.
Ils hochent la tête en rythme, tournent sur eux-même puis restent immobiles, enlèvent ensuite leur anorak et leurs pantalons. Les corps s’entassent, roulent les uns sur les autres, et on entend des pépiements d’oiseaux.

  Le groupe allongé évolue et respire, en formant comme un seul corps. C’est une belle image mais insuffisante tout de même, pour faire pleinement apprécier autre chose que ce bel exercice physique… A suivre!

Edith Rappoport

Théâtre du Samovar de Bagnolet 31 janvier et 1er février à 20 h 30, T:  01 43 63 80 79.

 

 

 

 


Pas encore de commentaires to “Ordalie”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...