L’Ami des Belges

L’Ami des Belges de Jean-Marie Piemme, mise en scène de Jean Lambert.

20130704_0177_DSC46431Jouer une pièce d’un auteur belge qui parle des Belges au centre Wallonie-Bruxelles, c’est s’assurer déjà la moitié d’un succès! Mêlant intelligentsia et autorités belges parisiennes à un public de jeunes et de comédiens, le public, ce soir-là,  était vivant et joyeux, comme souvent dans ce lieu  qui propose la fine fleur, en théâtre comme en cinéma, de ce pays francophone.
 C’est l’histoire d’un grand patron français venu conquérir une  Belgique qui l’a attiré dans ses filets … fiscaux ! Malheureusement,  le millionnaire tombe en panne dans la  campagne, au milieu de nulle part. Notre patron du CAC 40 se laisse donc aller, s’en prenant à son chauffeur et à  la terre entière dans ce temps d’ennui forcé : « Où va le monde, si il n’y a pas de différence entre un homme qui vaut cinquante milliards et un paresseux du RMI ».
Cynique, ordurier, ce patron va si loin qu’il en devient ridicule et méprisable, et, surtout il  fait inventer à son biographe un amour pour la Belgique depuis qu’il est tout petit, en tentant de faire  croire que son installation dans le plat pays est un acte d’amour plus qu’autre chose …! Et il se met  à entonner la fameuse chanson de Jacques Brel;  au début,  on rit de son peu d’aise et puis finalement, même mal chantés, les mots de Brel surnagent dans cette médiocrité.  Fabrice Schillaci incarne ce personnage avec un certain talent, jouant de mimiques, de petits sons et de gestes  pour témoigner de ce mépris affiché qu’ont les puissants pour tous les autres,  avec un  côté Valérie Lemercier au masculin …
 Oui,  c’est drôle mais cela agace ! Il  a en effet un jeu sans nuances, qui, certes, fonctionne mais qui manque de variations. La mise en scène?  Un travail propre qui ne révèle pas assez le caractère un  brin surréaliste  du texte, bien écrit et qui porte à s’interroger. Trop peu d’intentions  dans cette mise en scène qui se contente de donner le texte, avec des lumières un peu grossières et des lancements de son approximatifs, et sans ajouter une dimension que l’on est en droit d’attendre.
On sort de là, déçu, malgré un texte riche et un potentiel d’acteur qui est ici peu mis en valeur …

Julien Barsan


Centre Wallonie-Bruxelles Paris (France) du 19 au 22 mars 2014
Théâtre du Moulin de Saint Denis (Belgique) les 20 et 21 juin 2014
Festival de Spa (Belgique) les 12 et 13 août 2014.

 


Pas encore de commentaires to “L’Ami des Belges”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...