L’Humanité tout ça tout ça

L’Humanité tout ça tout ça de Mustapha Kharmoudi, mise en scène de Véronique Vellard.

Seule en scène, Caroline Stella incarne une fillette qui tente d’émigrer en France avec  sa maman. Environnée de dizaines de ballons transparents accrochés à des chaussures dépareillées, elle entame un long monologue bouleversant, marqué d’une tendre ingénuité : « Tu penses, la France, il y a encore loin ? « Elles sont dans le coffre de la voiture d’un passeur féroce. La petite a fait caca, il faut se taire.  Une fois la frontière passée : « Je garde par la fenêtre, la France elle est jolie (…) Il faut pas que tu as peur ». Le passeur :  « Si tu parles de moi, je te tue ! ». Pas assez d’argent pour payer le voyage, la petite et sa mère sont condamnées à mendier. « C’est quoi le tapin ? Je regarde Maman, il y a les larmes beaucoup (…) c’est obligé, il faut que tu demandes les pièces de sous (…) je peux pas je marche vite, ma jambe, elle est cassée ! (…) Je veux les chaussures ! »
 La mère affolée tape sur sa fille avec une chaussure… »J’ai envie le bonbon (…) Finalement la petite et sa mère se feront expulser après le vol d’une poupée A par la mère dans un grand magasin !
Nous sortons de là, avec  des ballons transparents qu’on nous a distribués, bouleversés par ce moment de poésie dramatique sur notre monde égoïste barricadé contre les pauvres.
  Véronique Vellard a déjà donné cinquante représentations de ce solo magistral. Les directeurs de petits lieux seraient bien inspirés de l’accueillir.

Edith Rappoport

La Loge, 77 rue de Charonne 75011 Paris, jusqu’au 11 avril à 19 h. T: 01 40 09 70 40

 


Pas encore de commentaires to “L’Humanité tout ça tout ça”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...