Kouta

 Kouta , d’après Massa Makan Diabaté, mise en scène de Hassane Kassi Koyaté.

 

 3f6e4a5469ec8175cf86b0b335b71a98Tout paré de sa gloire, «après avoir baroudé partout où la présence française était menacée», Siriman Keita, installé en notable dans la bonne ville de Kouta, voit son crédit  peu à peu entamé par ses frasques amoureuses.
Son itinéraire est ponctué d’épisodes savoureux et de palabres à l’africaine avec les personnages hauts en couleur de la petite ville. Malgré le vent de la décolonisation, l’ancien combattant se cramponne à la France, mais l’ingrate aura tôt fait de lui exprimer sa reconnaissance en le jetant en prison… Il en sort amer et résigné, et se convertit à l’Islam et aux nouvelles idéologies.

L’écrivain malien Massa Makan Diabaté (1938-1988) est né dans une famille de griots, et sa langue imagée, drue et émaillée de proverbes savoureux, se prête à l’oralité du théâtre. L’adaptation par René Zahnd de Lieutenantde Kouta, première partie de la trilogie Kouta, alterne récits, pris en charge par chacun des personnages, et tableaux dialogués. Le texte est parfois parfois un peu bavard mais Hassane Kassi Koyaté privilégie avec efficacité le côté farcesque de l’écriture.

Un dispositif scénique simple et astucieux permet de passer rapidement d’un épisode à l’autre. Les comédiens africains, qui se donnent avec vigueur à leurs personnages, adoptent un jeu démonstratif, pas très loin de la caricature, qui convient à cette satire aimable mais sans concession, d’une société traditionnelle en pleine mutation.

Une heure et demi de bonne humeur et la découverte d’un écrivain.

Mireille Davidovici

 

Le Tarmac 159 avenue Gambetta T. 06 43 64 80 80 jusqu’au 23 mai.

 

www.letarmac.fr

 

La trilogie Kouta est publiée aux éditions Hatier.

 


Pas encore de commentaires to “Kouta”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...