la saison 14-15 du théâtre national de Chaillot

La saison danse 2014-2015 du Théâtre national de Chaillot

photoMalgré les grands travaux de rénovation  du théâtre, la saison future s’avère très prometteuse. Sur les 34 spectacles prévus  avec quelque  260 représentations, vingt spectacles de danse… Josette Baïz ouvre le bal en octobre avec vingt-deux adolescents de 14 à 18 ans qui donneront toute leur énergie pour faire vivre Roméo et Juliette.
 Au même moment, José Montalvo réalisera une proposition dansée autour de Huit et demi de Federico Fellini puis une adaptation de l’épopée de Gilgamesh.
Carolyn Carlson présente un nouveau solo, Now, musique de René Aubry.  On attend aussi une chorégraphie de Pierre Rigal, Paradis Lapsus,  avec deux danseurs et une chanteuse.
William Forsythe, honoré par le festival d’Automne, présente une dernière fois sa compagnie,  avec Study # 3. Andréa Siter dansera un solo inspiré de son parcours personnel d’artiste.
 En décembre, la Batsheva Dance company reprendra un grand succès, Décadanse Paris, et une nouvelle création.  Béatrice Massin, elle,  fera rêver le public avec sa version de La Belle au bois dormant. Philippe Decouflé, lui,  prépare, avec Contact, un hommage à Pina Bausch et aux comédies musicales! «Je vais faire un truc divertissant», promet-t-il.
Du côté international, il y aura aussi deux coproductions du festival d’Avignon avec Arkadi Zaïdes et Thomas Lebrun. En mars, deuxième Biennale d’art de flamenco, en collaboration avec la Biennale de Séville,  et,  au même moment,  Hideki Noda interpétera Egg avec  d’importantes parties dansées. Ce sera aussi  l’occasion de découvrir  la compagnie nationale norvégienne de danse, dans le cadre d’une carte blanche, avec Not Here/Not Ever.
  En avril, période de migration des oiseaux, nouvelle création de Luc Petton avec quatre grues du Japon et quatre danseurs. Philippe Jamet, qui avait enthousiasmé le public avec ses Portraits dansés va réaliser des Portraits Chantés. Enfin, pour clôre une belle saison de découvertes, la Montréalaise Danièle Desnoyers et trois spectacles de  l’australien Gary Stewart, Stephanie Lake, et un projet de Falk Richter avec Anouk van Dick.
«L’art du théâtre ne prend toute sa signification, disait Jean Vilar, que lorsqu’il parvient à assembler et à unir. » La danse aura aussi cette faculté au Théâtre National de Chaillot.

Jean Couturier
theatre-chaillot.fr
 

          

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...