Cabaret

ac3a5511069c8b178171d6d80ecc7499

Cabaret New Burlesque et ses invités

Le festival d’Ile-de-France s’encanaille et vient d’accueillir au Cirque d’Hiver, la troupe du Cabaret New Burlesque, rendue célèbre par Tournée ( 2010)  de Mathieu Amalric. Trois soirs exceptionnels pour retrouver ou rencontrer Dirty Martini,  Mimi Le Meaux, Kitten on the Keys ou Rocky Roulette mais cette fois-ci avec des invités!
Tous rejoints par le groupe Poni Hoax, The Legendary Tigerman ou Arthur H, pour la partie musicale. Au rayon des belles en plumes, on croisera l’inoxydable Arielle Dombasle ou l’Almodovarienne Rossy De Palma. Le spectacle, à la  première, manquait encore un peu de mise au point, mais qu’importe,  l’animatrice du soir, qu’elle se trompe d’artiste à annoncer, ou qu’elle écorche le nom de la grande Arielle,  se sort de ces mauvais pas avec beaucoup d’humour et d’esprit.
On retrouve ici les numéros qui ont fait la gloire de cette troupe: les fameux « bijoux de tétons » qu’elles parviennent à faire tourner d’un geste sûr, la bulle où entre une strip-teaseuse, la toile d’araignée … Mais ce strip-tease ne sombre jamais dans un vulgaire cabaret de seconde zone.
Avec des gestes très maîtrisés, ces dames donnent en effet à voir un vrai spectacle, où l’objectif est l’amusement et le comique, loin de toute lubricité ou de désir cultivé. Elles sont, en général, plutôt bien en chair et l’assument, ce qui est, là encore, une belle leçon: c’est un vrai spectacle avec lumières, maquillages et costumes impeccables  mais elles  insinuent l’idée que le strip-tease peut être aussi un jeu pratiqué par tout le monde à la maison !
Un homme, Rocky Roulette, fait partie de la troupe avec un numéro de cheval à ressorts, du haut duquel il fait un strip-tease. Mais avec trois strings l’un sur l’autre qu’il enlève successivement, il ne parvient pas à être dans la même tonalité que ses compagnes et ne trouve pas ici vraiment sa place. Elles sont plutôt girondes, alors qu’il tend, lui,
 vers un corps parfait, mais il ne rend pas si finement les choses et apparaît un peu trop souvent !

Dans l’enchaînement des numéros, c’est un grand fourre-tout: l’animatrice meuble, comme elle peut, les changements de plateau et va même jusqu’à évoquer la grève à Air France… Les stars annoncées sont là, tout à fait décontractées et les artistes de la partie musicale assurent. Pour ce qui est des deux reines, Rossy De Palma, en ange noir, est tout à fait dans son élément, et reprend Piensa en mi, de façon vocalement maladroite mais touchante; Arielle Dombasle, elle,  reste, comme toujours,  un peu la caricature d’elle-même, avec un port très droit et  un  chant semi-lyrique,  notamment avec  Rhum and Coca-Cola
Cela reste tout de même un beau spectacle, bien réalisé et plein de sourires dans le cadre magique du Cirque d’Hiver, avec une débauche de lumières que les éléphants et les trapézistes ne doivent pas voir si souvent. C’est grâce au festival d’Ile de France, qu’a pu naître une si grosse production. Le public réjoui y aura passé un bon moment et  vu les stars du film de Mathieu Amalric.
Que demande le peuple?

Julien Barsan

Festival d’Ile de France du 26 au 28 septembre – Cirque d’Hiver.
Vient de paraître chez P.O.L.  A l’Oeil-nu d’Alice Rémond,  un livre sur l’univers des cabarets de strip-tease et de sex-show, avec plusieurs témoignages d’effeuilleuses, dont on vous en reparlera prochainement dans notre rubrique Livres.

 

 


Pas encore de commentaires to “Cabaret”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...