Le Ventre de la montagne

Le Ventre de la montagne, Dance with the dreamers, chorégraphie de Leila Haddad

IMG_8921Après Arcadi Zaïdes au Théâtre National de Chaillot, Leila Haddad, grande spécialiste de danse orientale,  projette textes, photos et vidéos traitant des moments historiques du racisme anti-noirs, en particulier aux États- Unis et en Afrique du sud. La chorégraphe, qui avait choisi comme sujet de D.E.A, Les Black Panthers et la figure de Malcom X, réalise ici un excellent documentaire, très pédagogique, autour de ces racismes ordinaires qui survivent au temps.
Nous redécouvrons des images de Nelson Mandela, du Klu Klux Klan, des Black Panthers, et celles de violentes émeutes raciales, et en même temps, sur le plateau, en contrepoint,  se succèdent des tableaux de danse orientale très réussis. Quelques scènes de pantomime, beaucoup moins convaincantes, allongent inutilement le spectacle.
Les artistes qui ne sont pas tous professionnels, suivent les ateliers de Leila Haddad depuis longtemps, et possèdent une énergie communicative. Celle qui a eu un engagement militant au théâtre au Zulu théâtre à Londres, Amsterdam et Paris, réalise ici un excellent travail  pour la compréhension des luttes antiracistes au siècle dernier.
Une fois de plus,  la danse cherche à avoir du sens et s’appuie ici sur le pouvoir peut-être un peu trop  important aujourd’hui de l’image. Mais c’est une démarche à souligner, vu les multiples intolérances qui naissent dans nos sociétés.

Jean Couturier.

 Spectacle présenté à la M. J. C./Théâtre de Colombes,  le 31 janvier et 1er février.

www.leilahaddad.com

    

 


Pas encore de commentaires to “Le Ventre de la montagne”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...