Pétition pour le Théâtre de l’Aquarium

François Rancillac évincé?

Une fois de plus, le Ministère de la Culture, avec toute l’élégance qu’on lui connaît, se distingue par ses coups bas, juste avant ou pendant l’été, histoire de faire passer les  choses en lousdé… Les vieux routiers du Théâtre du Blog n’ont pas la mémoire courte: ainsi Guy Rétoré, directeur du Théâtre de l’Est Parisien,  que l’on voulait virer en plein mois d’août n’avait dû son salut qu’à une mobilisation générale de la profession.
Un directeur du Théâtre de l’Odéon avait été prévenu de son renvoi par texto, et l’éviction de Jacques Lassalle  de la direction de la Comédie-Française avait  été annoncée quelques jours avant la fin du festival d’Avignon pour éviter les réactions…
  On comprend alors  la colère  de Bartabas, cassant le mobilier du bureau de la DRAC , où une dame très sûre d’elle  venait de lui  signifiait  avec le plus grand cynisme une baisse  très conséquente de sa subvention. Affolé, le cabinet du Ministre que Bartabas avait alerté devant une telle médiocrité, avait fait aussitôt marche arrière et avait demandé à la dame en question de revoir sa copie… Bravo!
Certes, François Rancillac est en fin de second mandat, et le Théâtre de l’Aquarium dépend du Ministère qui fait ce qu’il veut, bien entendu mais ce qui est lamentable,  c’est le manque de concertation comme d’habitude.  Qui a pris cette décision  aussi sotte? Enfin François Rancillac n’est pas seul et a le soutien du Syndéac, mais quelle confusion, quelle médiocrité!
Les rumeurs les plus folles courent sur l’avenir et la vie du Théâtre de l’Aquarium, mais aussi sur celle de la Cartoucherie, endroit des plus symboliques… comme sur le Théâtre de la Cité Universitaire. Bien entendu, comme dans n’importe quelle république bananière, le Ministère se garde bien d’annoncer la couleur!  Courageux, mais pas téméraire!
Qu’en pense Madame Fleur Pellerin, sans soute plus préoccupée de l’avenir du numérique que de celui du théâtre en France? A-t-elle même jamais mis les pieds à la Cartoucherie ? Qu’en pense Madame Hidalgo, à la tête de la mairie de Paris, propriétaire des lieux?  Fleur Pellerin, a en tout cas, intérêt à préparer ses réponses pour sa prochaine conférence de presse, et on espère qu’elle reviendra sur cette mesure. Pourquoi, par exemple, ne pas reconduire François Rancillac pour une certaine durée, et réfléchir avec lui à la future mission du Théâtre de l’Aquarium?
Ce serait à la fois plus élégant et surtout plus intelligent, et donc plus efficace que ces décisions sournoises qui donnent une déplorable image de marque d’un Ministère de la Culture qui se dit de gauche! Allez, la dernière pour la route, et encore plus élégant: Bernard Sobel, ancien directeur du Théâtre de Gennevilliers, vient de recevoir par courrier l’annonce du non-renouvellement de sa convention triennale.
On espère en tout cas que les intermittents du spectacle, et la  profession théâtrale en général, poseront les bonnes questions, et sans ménagement aucun à Fleur Pellerin devant ce fait du Prince, à sa prochaine conférence de presse, mais aussi quand elle viendra au Festival d’Avignon. qui,et elle le sait très bien-est toujours une une excellente caisse de résonance. Bon courage, madame la Ministre… Il y a  décidément quelque chose de pourri dans votre royaume!
Vous pouvez signer la pétition dont l’adresse figure en bas de page; il y a déjà 6.000 signataires…
Au fait, qu’en pense Michel Orier, directeur de la Création artistique au Ministère de la Culture qui doit recevoir prochainement François Rancillac?
 » Tant que nous pouvons garder la tête haute et tant que nous pouvons agir, il ne faut pas faiblir », écrivait déjà et avec raison, le grand Goethe. Avis aux décisionnaires maladroits et sans état d’âme…

Philippe du Vignal

Pétition pour le Théâtre de l'Aquarium sFJbEpWtvJMcFLD-800x450-noPad

 

PÉTITION POUR QUE LE THÉÂTRE DE L’AQUARIUM DEMEURE UN THÉÂTRE DE SERVICE PUBLIC :
POUR LES ARTISTES, POUR LES PUBLICS
Sous l’impulsion de François Rancillac, le Théâtre de l’Aquarium déploie depuis six ans un intense projet en direction des compagnies, des artistes de théâtre et de musique, des auteurs, des amateurs, des comédiens en formation, et en même temps tout entier consacré à la sensibilisation des publics les plus divers (notamment adolescents).
Ce projet (pour lequel F. Rancillac a été choisi en 2009 par le Ministère de la Culture), qui associe donc au quotidien création et transmission, qui est aussi fidèle aux valeurs fondatrices de ce lieu historique qu’aux missions de « service public » promues par le Ministère lui-même, ce projet en plein essor est aujourd’hui remis brutalement en question et sans motifs par les services de la Direction Générale de la Création Artistique, qui imposent à F. Rancillac de quitter son poste en juin 2016.
Pour quelle suite à l’Aquarium ? Rien n’est bien clair. Mais nous pouvons qu’être très inquiets pour l’avenir de ce théâtre, voire des autres théâtres de la si précieuse Cartoucherie…Nous, spectateurs, artistes (professionnels ou en formation), comédiens amateurs, animateurs d’espaces d’art et de culture, partenaires institutionnels, lycéens, collégiens, enseignants, qui apprécions l’Aquarium comme tant d’autres théâtres de service public aujourd’hui tellement fragilisés, nous vous demandons, Madame la Ministre,

- de revenir sur cette décision incompréhensible et dommageable pour les artistes comme pour tous ceux qui fréquentent ces lieux de sens, d’émotions et de cohésion sociale ;

- que le projet proposé par François  Rancillac, qui permettra à l’Aquarium de poursuivre son essor, puisse être enfin examiné par vos services compétents ;

- que l’Aquarium reste surtout un théâtre à part entière comme il l’est depuis 43 ans, dévolu à des œuvres engagées et généreuses, adressées en acte à la diversité des spectateurs de tous âges, de toutes cultures, venant d’Île-de-France et d’ailleurs.
Merci de votre soutien.

Le Théâtre de l’Aquarium

Vous pouvez envoyer votre signature à:

https://www.change.org/p/ministère-de-la-culture-et-de-la-communication-pour-que-le-théâtre-de-l-aquarium-demeure-un-théâtre-de-service-public

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...