Entretien avec Tanya Havrylyuk, membre des Dakh Daughters

IMG_3075

 

Entretien avec Tanya Havrylyuk, membre des Dakh Daughters

 

Les Dakh Daughters ont joué Freak Cabaret à guichet fermé, en Avignon, au théâtre du Chêne Noir et à la Manufacture; Mireille Davidovici a parlé de ce spectacle, mis en scène par Vladislav Troitskyi, directeur du Gogolfest de Kiev, lui aussi présent au festival. (voir le Théâtre du Blog du 22 avril). Freak Cabaret repart pour une tournée européenne. Nous avons rencontré une de ses artistes.

 

-Comment s’est créé le groupe des Dakh Daughters ?

 -Les gens pensent qu’il existe depuis trois ans, mais en réalité il existe depuis dix ans car nous nous sommes toutes rencontrées au Théâtre d’Art avec, comme professeur, Vladislav Troitskyi. Nous avons constitué officiellement la compagnie il y a trois ans à Kiev, au Théâtre d’Art, pendant le festival Gogolfest, pour lequel nous préparions un nouveau spectacle inspiré par l’une des filles : Anna Nikitina. Pendant les évènements de l’hiver 2013, à Kiev, nous avons, sur le plan culturel, activement soutenu la rébellion de la Place de l’Indépendance.

 -Qui sont vos artistes?

 -  Ce sont en partie de comédiennes diplômées ; pour ma part, je sors du Conservatoire de musique de Kiev. Nous avons deux filles diplômées en philologie et d’autres qui viennent de la danse contemporaine. Quand nous sommes ensemble, nous pouvons partager nos vécus artistiques. Nous nous considérons comme des soldats universels : chacune de nous doit savoir tout faire, ce qui influence nos créations, lesquelles mêlent théâtre et musique.

- Comment est composé ce spectacle ?

- Le programme de chansons est  spécifique pour le festival d’Avignon et pour chacun des deux théâtres, mais notre répertoire est plus étendu et le show peut durer trois heures. Nous avons joué dernièrement en Allemagne, en Slovaquie, et en Pologne, en modelant notre spectacle aux formats des différentes scènes. Nous nous adaptons aux conditions des lieux. Nous sommes sept filles et, pour Avignon, six .

-A Kiev, ce spectacle appartient-il au répertoire du Théâtre d’Art ?

 - Non, en dehors de La Maison des chiens qui est au répertoire (voir Le Théâtre du Blog), nous ne jouons notre cabaret que de temps en temps dans ce théâtre, et nous préparons un nouveau spectacle,  un Decameron à l’Ukrainienne.

- Est-ce que cela représente quelque chose pour vous d’être ici, en Avignon ?

 - Bien sûr, c’est un honneur et un bonheur de jouer dans le festival le plus reconnu, de pouvoir nous exprimer ici.

 Jean Couturier

 Théâtre du Chêne Noir, du 13 au 18 juillet, et à La Manufacture, du 20 au 25 juillet et au festival Theater Spektakel de Zurich du 6 au 8 août.

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...