*/20 danseurs pour le XXème siècle

*/20 danseurs pour le XX ème siècle, conception de Boris Charmatz et du Musée de la danse

image Belle initiative que de permettre au public de voir, au Palais Garnier, de beaux solos, emblématiques de la création chorégraphique du siècle passé. La théâtralité de chaque recoin du lieu sert merveilleusement d’écrin à la découverte de ces extraits d’œuvres.
  De la rotonde des abonnés au grand Foyer, en passant par les Salons du Glacier et de la Lune, les vingt danseurs se succèdent dans d’intenses solos, proches des spectateurs. Ce qui donne une autre perception de ces chorégraphies, au plus près de la respiration des corps. Sentir l’engagement physique de ces «athlètes de haut niveau»  comme le dit Benjamin Millepied, est un réel privilège.
  Cette déambulation libre d’une heure trente, partout, à l’exception de la salle elle-même, ne permet pas de voir toutes les chorégraphies proposées, mais nous avons pu redécouvrir celles de Pina Baush, Georges Balanchine, Rudolf Noureev,  et certaines, venant du septième art, comme la danse sensuelle de Brigitte Bardot dans Et Dieu créa la femme
  La pièce de Boris Charmatz qui vient observer l’enchaînement des performances, est un bonheur simple, et l’occasion de retrouver des partitions connues ou moins, mais une autre perception de l’espace. Cela permet aussi aux néophytes de «goûter» à la danse,  ce qui les amènera peut-être à découvrir d’autres œuvres, dans le futur, et c’est tant mieux.

Jean Couturier

 Spectacle joué à l’Opéra Garnier du 25 septembre au 11 octobre.      

 


Pas encore de commentaires to “*/20 danseurs pour le XXème siècle”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...