Coup fatal

Coup fatal de Serge Kakudji et Rodriguez Vangama, direction artistique d’Alain Platel,  direction musicale de Fabrizio Cassol

 

opera-lille.frC’est une explosion de musiques, de mouvements, de couleurs et de rythmes : l’ambiance de Kinshasa envahit la scène dès l’apparition des onze instrumentistes/danseurs/chanteurs réunis autour du contre-ténor Serge Kakudji, et du guitariste Rodriguez Vandama, chef d’orchestre pour l’occasion.
  Cela commence par un duo guitare-likembe, avec quelques notes identiques où deux styles s’affrontent et se mêlent, dans un mariage de sonorités occidentales et africaines tout au long du spectacle.
Au son des likembe, guitares, marimbas, xylophone et balafon, Haendel, Vivaldi, Bach, Monteverdi ou Gluck vont trouver ici un nouveau rythme, et le chant pur et suave du contre-ténor Serge Kakudji, est exalté par les voix chaudes de Russell Tshiebua et Bule Mpanya. «Comme si, dit Fabrizio Cassol, ces musiques se fondaient pour en créer une nouvelle.Les langages, baroque et congolais ont ceci en commun, c’est d’être polyphoniques, mais de façon différente.»
Il en résulte des croisements musicaux, des glissements harmoniques et rythmiques où une fugue de Jean-Sébastien Bach prend des allures de rumba. Cela tient à la fois des morceaux de départ (baroque) et des propositions des musiciens travaillés pendant les répétitions, et la chorégraphie tissée par Alain Platel emprunte autant aux danses africaines qu’au ballet classique et contemporain.
Mouvement et musique n’ont jamais été aussi imbriqués, puisque les interprètes sont aussi des danseurs hors-pair. Deux heures durant, ils nous offrent des performances extraordinaires de virtuosité et de bonne humeur. En solo, en duo ou en chœur, ils réalisent des figures virevoltantes, sinueuses, acrobatiques, en phase avec les airs joués et chantés.

En dernière partie,un défilé de tenues extravagantes et colorées, en hommage à la SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes)…. et la chanson de Nina Simone To be young gifted and black (Être jeune, talentueux et noir) qu’ils entonnent fièrement, s’applique à cette troupe constituée par les Ballets C de la B. De même que l’aria finale Lascia ch’io pianga de Haëndel, où retentit, comme une revendication dans la bouche de Serge Kakudji, La liberta !
Il a fallu plusieurs années pour rassembler ces nombreux talents et élaborer un spectacle qui, après le festival d’Avignon en 2014, a tourné dans le monde entier, et va bientôt conquérir New-York. «Ce spectacle est un immense cadeau», dit Alain Platel. Nous partageons son avis et le public lui a fait une ovation enthousiaste.
On peut voir aussi, au Théâtre National de Chaillot, du 9 au 12 décembre, mais dans un tout autre registre, celui de la fanfare et autres harmonies à vent, En avant marche, un spectacle concocté par Alain Platel et mis en musique par Steven Prengel.

 Mireille Davidovici

Le spectacle s’est joué au Théâtre national de Chaillot jusqu’au 5 décembre.
Fondation Équilibre-Nuithonie, Fribourg (Suisse) le 7 décembre. Théâtre du Passage, Neuchâtel (Suisse) le 9 décembre; Théâtre du Crochetan, Monthey (Suisse) le 11 et 12 décembre. Onassis cultural centre, Athènes du 17 au 19 décembre.
Manège de Reims les 22 et 23 mars ; Centre Culturel de Maasmechele (Belgique) le 25 mars ;, Théâtre de l’Agora, Evry le 29 mars; L’Avant-Seine de Colombes le 31 mars; Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines le 4 avril ; KVS_Bruxelles du 5 au 16 avril ;Théâtre national de Bretagne à Rennes du 17 au 21 avril.

 http://www.dailymotion.com/video/x2taq9t

 

 


Pas encore de commentaires to “Coup fatal”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...