Navire Night

Navire Night de Marguerite Duras, mise en scène d’Armel Veilhan

Le Navire Night_16Étrange actualité de ce texte, monté par Claude Régy avec Bulle Ogier et Michael Lonsdale en 1979, au théâtre Edouard VII,  qui venait d’être inscrit aux monuments historiques…
Le metteur en scène, sans doute l’un des premiers, avait  fait jouer ses comédiens sur le plateau nu…
Navire Night, c’est l’histoire d’un amour impossible, très actuel puisque la relation entre l’homme et la femme se fait au téléphone, à l’époque (le Moyen-Age!) dans l’anonymat de lignes non attribuées à Paris. Maintenant bien sûr, et c’est dans l’air du temps, avec des portables qui dominent notre monde.
Marguerite Duras invente ici un amour, brûlant et jamais consommé, entre un homme et une femme  qui l’appelle sans cesse, pour lui prodiguer des caresses insensées. Il n’a ni son nom, ni son numéro, mais est saisi d’une ivresse sensuelle dont il devient peu à peu prisonnier.
Les partenaires, loin l’un de l’autre, pris d’une impatience irrésistible, ne se touchent qu’en paroles, et ne se verront jamais. Les amours les plus sensuelles seraient-elles celles qu’on n’a jamais jamais consommées? Et celles que l’on n’oubliera pas… Ici, la femme mène cette danse érotique imaginaire.
Armel Veilhan a répété trois semaines dans cet accueillant centre de création, attenant à l’atelier de décors, de Lilas en scène. Encore fragile, ce Navire Night avec Marie Fortuit et Antoine Formica, se révèle prometteur. Avec des dialogues toujours aussi brillants.  » Et soudain jaillit en eux ce désir primitif, disait Marguerite Duras. Ce gouffre primitif du désir qui nous relie, aux hommes du Moyen âge. Parce que ce cri réside toujours en nous. « 

Edith Rappoport

Spectacle vu le 5 février au Théâtre Le Garde-Chasse, 181 rue de Paris 93260 Les Lilas, (à deux minutes à pied du métro Mairie des Lilas.)

 


Pas encore de commentaires to “Navire Night”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...