Exposition Etoiles

Exposition Etoiles

  IMG_8855Une superbe exposition qu’il faut voir, si l’on veut pénétrer dans l’intimité des étoiles de l’Opéra de Paris, Clairemarie Osta et Nicolas Le Riche. Eléphant Paname, un ancien hôtel particulier, devenu Centre d’Art et de Danse à la riche décoration intérieure, leur fournit un bel écrin, où sont montrés des objets qui témoignent d’un parcours de vie où sphères privée et artistique se confondent.
 La photographie est ici omniprésente: dans la salle du dôme constellée d’étoiles, entourant tutus et pourpoints ; au deuxième étage, elles illustrent par ordre chronologique,et avec intelligence la riche carrière des deux étoiles ; enfin, au troisième étage, des photos de grande dimension, annoncent les futurs projets du couple.
  Les costumes retrouvent ici une nouvelle vie, tout en étant les témoins du passé. Comme le dit Christian Lacroix : «Au-delà de raconter le rôle, le caractère du personnage, ils soulignent le langage des corps qu’ils mettent en valeur en prolongeant leur gestuelle. Réceptacle de tous les efforts, de toute la technique, de toutes les grâces possibles, du trac aussi, et des applaudissements, de la fatigue enfin, ils sont un peu comme des héros au retour du combat, fragiles mais toujours flamboyants, même en sourdine, émouvants .»
 Que ce soit le tutu blanc du concours de promotion de Clairemarie Osta, ou les pourpoints du Lac des cygnes de Nicolas Le Riche, tous ces costumes ont une âme, pour peu que les croyances animistes d’enfant demeurent en nous. Comme les chaussons mythiques en danse, au point que le New York City Ballet les revend parfois au public…
 Nous découvrons, entre autres, ceux de Clairemarie Osta lors de sa dernière interprétation, L’Histoire de Manon, sur la scène de l’Opéra. On voit aussi l’affiche de cette soirée, le 13 mai 2012, portant les dédicaces de tous ses amis danseurs.
Un tableau du scénographe Georges Wakhévitch (1907-1984), représentant une scène du Jeune homme et la mort,  de Jean Cocteau, chorégraphié en 1946 par Roland Petit qui avait révélé le talent de Nicolas le Riche, fait face à des éléments de décor de cette pièce. Dans une douce atmosphère où les musiques de Clavigo, ou du Lac des cygnes accompagnent les  vidéos, il faut se laisser aller à contempler ces fragments de vie, et ces objets, mémoire du spectacle.
Des itinéraires d’artistes qui vont se poursuivre, avec leur enseignement auprès des élèves de l’Atelier d’Art Chorégraphique (LAAC),qu’ils ont créé, et sur les plateaux du monde entier, avec leur dernière création commune PARA-ll-ELES, jouée au Théâtre des Champs-Elysées. Car ils veulent continuer de briller : «Alors je ferme les yeux, en imaginant qu’ensemble, nous serons des étoiles.»

Jean Couturier

Exposition à ELEPHANTPANAME jusqu’au 29 mai

www.elephantpaname.com

www. theatrechampselysees.fr

 

 


Pas encore de commentaires to “Exposition Etoiles”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...