Tristan et Isolde, «salue pour toi le monde !»

Tristan et Isolde, «salue pour toi le monde !» chorégraphie  de Joëlle Bouvier.

robeauvent-photo-gregory-batardon_5_1400_401Faire danser une histoire d’amour universelle, pilier de la culture lyrique, et  réduire à 1h25 un opéra qui dure 4h30: la chorégraphe et le Ballet du Grand Théâtre de Genève ont relevé le défi. L’ouverture surprend le public qui découvre une succession de scènes brèves, emblématiques du spectacle, dans un zapping peu convaincant.
  Un imposant escalier en colimaçon, pouvant aussi faire figure de bateau, encombre le plateau, sans diminuer l’énergie des interprètes lancés dans ce condensé d’intrigue. Les quatre solistes  dans les rôles d’Isolde, de Tristan, du roi Mark et du témoin,  dansent trios et duos en douceur, avec des  mouvements amples et des portés fluides qui contribuent à l’ harmonie de ce ballet, en particulier dans les pas-de-deux entre Tristan et Isolde, ou Tristan et  le roi Mark.
  Les costumes de Sophie Hampe apportent, par leurs motifs, une touche historique mais restent assez souples pour faciliter les gestes. Il y aussi de belles trouvailles comme cette corde qui relie les deux amants.
  Pour Joëlle Bouvier, «la difficulté était de mettre en corps cette musique». La puissance évocatrice de la musique de Richard Wagner, malgré sa beauté, écrase parfois certaines scènes. Le programme ne mentionne pas les interprètes de la partition diffusée : lacune regrettable à remédier. 
  Vu les  multiples restrictions budgétaires, il faut profiter de l’occasion car il devient de plus en plus rare de voir, à Paris, une compagnie avec vingt-deux danseurs de différentes nationalités,

Jean Couturier

Théâtre National de Chaillot jusqu’au 1er avril.

www.geneveopera.ch                 

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...