Mirong,le sourire de la perfection

Festival d’Avignon. 

 

Mirong, le sourire de la perfection par la compagnie coréenne See-sun.

 

mirongDeux histoires et deux univers se croisent ici ,avec une belle énergie communicative et une parfaite beauté de gestes. Une aventure amoureuse entre des danseurs de cour, la femme, Choyoung et l’homme, Doil,  est contrariée par la jalousie de Changha, leur maître de la danse. Doil, alors obligé de quitter la cour, rejoint une troupe de saltimbanques. Le but de ce récit est la recherche du Mirong, un sourire qui marque l’apogée de la danse de cour (Chunaengjeon).

 Un tulle en fond de scène, à cour, et à jardin, permet de beaux jeux d’ombres. Le style des artistes rappelle celui de la commedia dell’arte, d’autant que les baladins, interprétés par des hommes et masqués, interagissent avec le public. 
Les allusions au sexe ponctuent cette aventure : priapisme, accouplement, castration, souvent bien plus expressives que la nudité, trop fréquente sur nos scènes.
 Le spectacle, réduit à cinquante minutes pour son exploitation à Avignon comporte de très beaux moments de danse, en particulier lorsque les deux amants se retrouvent après quarante années de séparation. La précision des gestes est valorisée par des costumes traditionnels et une musique harmonieuse.

 Choyoung, est une danseuse principale fascinante de fragilité et de grâce, et les autres artistes s’engagent totalement dans leur jeu.  Le public a beaucoup apprécié la ferveur et la générosité de ces comédiens venus de loin, dans le cadre de l’année France/Corée. 

Une belle occasion de voir un spectacle à midi trente dans le Off.

 Jean Couturier

 Présence Pasteur jusqu’au 30 juillet à 12h 30.

 

 


Pas encore de commentaires to “Mirong,le sourire de la perfection”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...