La Vie des formes et Membre fantôme

Festival d’Avignon :

Sujet à vif Programme A :

 Seize auteurs invités par le Festival d’Avignon et la SACD proposent dans un jardin,  et pour une centaine de spectateurs, une expérience interdisciplinaire en duo ou solo, dans le domaine du théâtre,  du cirque, de la performance mais aussi des marionnettes et de la musique. Avec pour la première fois cette année de la cornemuse et du rap…

  La Vie des formes conception et interprétation de Renaud Herbin et Célia Houdart.

FullSizeRender Célia Houdart a grandi dans l’atelier de ses parents marionnettistes et auteurs, Dominique Houdart et Jeanne Heuclin : «Enfant, je détestais les poupées mais j’aimais la présence des marionnettes dont j’avais la compagnie.»
  Devenue écrivaine, elle se retrouve donc naturellement dans ce magnifique jardin, auprès de Renaud Herbin, ancien élève de l’Ecole supérieure nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières et de son double marionnettique.
Pendant qu’il fait naître progressivement la figure de mousse, de latex et de sangles, avec délicatesse et grâce, Célia Houdart, elle, nous emporte, par son récit, dans son passé personnel et artistique. Renaud Herbin utilise avec maestria  plusieurs techniques : manipulation de la marionnette portée, et manipulation à distance par des bâtons, ce qui insuffle au plateau une réelle poésie.

Nous assistons, en cette calme fin de matinée, à un moment magique qui réveille notre part d’animisme. «Hanté par ses marionnettes, un marionnettiste un jour les a brûlées» : conclut l’auteure,  de sa voix douce et rassurante.

 

Membre fantôme, conception et interprétation d’Erwan Kevarec et Mickaël Phelippeau.

En   deuxième partie de ce programme, la folie de Mickaël Phelippeau se nourrit des sons de la cornemuse d’Erwan Kevarec. L’interprète passe successivement d’une tenue de danseuse folklorique bretonne, au costume plus conventionnel des  interprètes contemporains : pantalon et T-shirt.
Mickaël Phelippeau nous entraîne dans une ronde jouissive. Sa métamorphose, avec la statue de la Vierge pour témoin, ne manque pas d’ironie et d’humour…

 Jean Couturier

 Jardin de la Vierge du lycée Saint-Joseph du 8 au 14 juillet.       

 

 


Pas encore de commentaires to “La Vie des formes et Membre fantôme”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...