Floating flowers

 

Festival d’Avignon :

Floating flowers par la compagnie B.Dance.

   IMG_4823Au milieu d’une riche tournée européenne, cette compagnie taïwanaise a fait escale à Avignon pour notre plus grand bonheur. Il ne faut pas trop se référer au tract montrant  un danseur élevant une danseuse pour ne plus faire qu’un seul corps: une image anecdotique de ce riche spectacle… Quatre danseurs et quatre danseuses s’échauffent pendant l’entrée du public, puis vont tous revêtir un tutu. Les hommes torse nu, et les femmes moulées dans un body couleur chair.

On pense à Bella Figura  de Jiri Kilian. Sur une musique originale très présente, d’abord calme puis tonitruante de Kueiju Lin, après une première demi-heure plutôt sage et esthétique, les corps vont peu à peu se libérer dans une deuxième partie pleine d’audaces, avec postures en ligne, solos ou des duos d’une grande précision.
 Une rareté pour une compagnie asiatique: il y a ici à une débauche d’énergie et de plaisir communicatif, où la beauté des corps parasitée par des mouvements asynchrones, se trouve parfois en décalage avec l’harmonie induite par les tutus. Frappes des pieds au sol, alternances de mouvements de bras rapides ou lents, sauts surprenants,  et détournement de l’utilisation des tutus…

 Ces jeunes artistes ont une engagement total et Po-Cheng Tsai, leur chorégraphe de vingt-neuf ans a vu à Taipei les travaux d’Hofesh Shechter et de la Batsheva dance company: cela se voit. Il travaille avec ses interprètes depuis leurs études de danse à l’Université, et chacun-danseur ou chorégraphe-s’est nourri de l’imaginaire de l’autre.
Le spectacle s’inspire d’une cérémonie religieuse de Taïwan : la Fête des lampions sur l’eau; référence peu lisible pour un non-initié, dans une chorégraphie, plus proche de la tempête que d’une mer calme et romantique.

Courez voir cette pièce d’une heure qui ne sera pas présentée en France, car l’Angleterre et l’Italie l’attendent cet été. Il faudra suivre de près le parcours du Po-Cheng Tsai, et on espère vraiment que l’un de nos grands théâtres consacrés à la danse pourra  le programmer la saison prochaine.

Jean Couturier

CDC-Les Hivernales du 10 au 20 juillet.

 


Pas encore de commentaires to “Floating flowers”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...