Conférence de choses

Festival d’Avignon:

Conférence de choses, conception de Francois Gremaud avec Pierre Mifsud.

la conference de chosesVoilà une belle surprise de ce festival  que cette conférence en neuf  épisodes,  ou en intégralité au musée de la collection Lambert. De quatorze  à vingt-deux heures, Pierre Mifsud s’entretient avec les spectateurs qui sont libres d’aller et venir entre la collection et une  promenade dans les rues d’Avignon.
Doté d’un savoir encyclopédique et d’un réel sens de l’humour, il aborde pour cette conversation entre amis,  des thèmes très variés: les bisons des réserves indiennes, une nouvelle version du Petit Chaperon rouge ou Pierre et le loup… et passe de références culturelles anciennes, à des anecdotes contemporaines.
«Peut-on parler du vide comme une absence ou comme une entité en soi ? »,  philosophe Pierre Mifsud dans une logorrhée verbale et musicale tout à fait captivante. 

Parfois, il mime inconsciemment les situations racontées, et on pense à Philippe Caubère mais Pierre Mifsud, appuyé contre une table, est plus sobre… Le comédien maîtrise avec fluidité  chaque thème traité et finit en concluant : «J’ai bien aimé que vous interveniez et je vous remercie, soyons vivants.»

Le public retiendra longtemps cette performance atypique: elle fait partie de la sélection suisse présentée au festival d’Avignon, qui comportait aussi des découvertes en théâtre et  danse.

Jean Couturier

La Manufacture jusqu’au 24 juillet, par épisode à 10h40; l’intégrale a été présentée à la collection Lambert,  le 17 juillet.

www.selectionsuisse.ch

 

 


Pas encore de commentaires to “Conférence de choses”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...