Les Chevaliers, mise en scène de Michel Dallaire et Okidok

Festival d’Avignon (suite et fin) :

 

Les Chevaliers, mise en scène de Michel Dallaire et Okidok

 BAOKIDOK« Ah ben oui », « évidemment », a-t-on envie de reprendre, à tout bout de champ, en sortant du chapiteau Kabarouf. Ces gimmicks tenaces, sont la marque distinctive des chevaliers admirablement croqués par Xavier Bouvier et Benoît Devos, les comédiens belges d’Okidok.
Il y a donc ici l’intellectuel, du moins, celui doté d’un langage articulé. Tel le clown blanc, même s’il n’en arbore pas le teint cérusé, il acquiesce à la moindre découverte. Chauve, doté d’anachroniques lunettes et d’un collier de barbe à la Robert Hue (souvenez-vous, le député du Parti communiste français!), il fait preuve d’un flegme réjouissant.
 A ses côtés, apparaît dans un second temps, une « armoire à glace », digne des jeux vidéos de fantasy, qui arbore, avec un air ahuri: bottes à griffes impressionnantes, et armoiries rouges à tête de phacochère. Tempérament : guerrier, mais aussi viril que maladroit !
Heureusement ici, on n’est pas dans le virtuel et dans le mythe de l’invulnérabilité ! Corps et objets ne cessent de faire obstacle,  comme chez Charlie Chaplin ou Buster Keaton. Avec de nombreux et magnifiques ratages, pour notre plus grand plaisir…

 On l’aura compris, ce duo clownesque tire sur les vieilles ficelles de la complémentarité : féminin/ masculin, réflexion/action … Mais, avec, sous les gros gags, une belle finesse dans les personnages ! Et décors et costumes, redoutables d’efficacité, fleurent bon le plaisir du bricolage forain.
Devant un rideau peinturluré figurant les hauts lieux de la chevalerie moyenâgeuse : forêt, puis fontaine magique, paradis et enfer,  ces deux personnages vivent un périple initiatique, où la peur est toujours teintée de franche rigolade.  Nous naviguons ainsi dans des tableaux qui rappellent, pêle-mêle, délices du Grand-Guignol , peintures de Jérôme Bosch, promenade terrifiante de Dante Alighieri, et aventures des Chevaliers de la Table ronde…

 Au fur et à mesure, les personnages se font de plus en plus attachants et comiques. Burlesque et absence de paroles permettent au public de tout  âge, de goûter à ce voyage qu’agrémentent jonglage, acrobaties, apparitions d’êtres fabuleux et grosses blagues scatologiques…
Le duo fonctionne à merveille  avec une belle et réjouissante complicité. Un excellent moment à partager en famille!

Stéphanie Ruffier

 

Le spectacle a été joué au Karabouf Barthelasse ; du 6 au 30 juillet ; puis tournée en France et en Belgique.

Compagnie OKIDOK  Xavier Bouvier & Benoît Devos,  259 rue Saint-Eleuthère 7500 Tournai ( Belgique). T : +32 475 35 15 42 (B) +32 473 59 81 52 (X)  info@okidok.be

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...