Volver, chorégraphie de Jean-Claude Gallotta

IMG_3060Volver, chorégraphie de Jean-Claude Gallotta (spectacle surtitré en anglais)

Une histoire romancée, dansée et chantée, tirée du passé de la chanteuse Olivia Ruiz.  Celui d’une immigrée, venue d’Espagne qu’elle partage avec Jean-Claude Gallotta, originaire, lui, d’Italie. Claude-Henri Buffard effectue ici un riche travail de dramaturgie pour rendre lisible ce voyage dans le temps et ses chansons…

A partir d’entretiens entre l’écrivain et Olivia Ruiz, entrecoupés de chansons provenant de ses anciens albums, le spectacle nous transporte dans l’univers mythique des cabarets parisiens des années soixante.
 Joséphine Blanc entame sa carrière au Lapin Agile, après une histoire d’amour douloureuse avec Raphaël, un jeune résistant espagnol, (le danseur Thierry Verger). A la fois narratrice et personnage, Olivia Ruiz, qui n’appartient évidemment pas à cette époque, est très crédible. Tandis qu’elle chante, les danseurs de Jean-Claude Gallotta évoluent entre les deux podiums où cinq musiciens les accompagnent.

 Elle a parfaitement intégré le vocabulaire d’une chorégraphie toute en douceur et tendresse, et réalise ici une performance étonnante, dansant et chantant, sans aucune trace de souffrance et de fatigue. Mouvements fluides et spontanés, voix claire,  pas d’essoufflement. Danse, chant et récit en voix off alternent se mêlent.  Avec un début émouvant : les danseurs, par le mouvement, font littéralement naître la chanteuse,.
 On pense alors aux remarquables mises en scène de comédies musicales  par Jérôme Savary dans cette même salle Jean Vilar. La dernière et très belle chanson évoque la fracture des artistes, fracture dont leur art se nourrit : «Parce que, si on n’a pas d’histoire, on est quoi ? »
Voilà, révélé juste avant le final, le secret de ce spectacle… Une création originale,  où on découvre Olivia Ruiz dans un répertoire plein de fragilité, un beau moment de vie, teinté de nostalgie, auquel  le public pourra facilement s’identifier

Jean Couturier

Théâtre National de la Danse de Chaillot jusqu’au 21 octobre.
www.theatre-chaillot.fr

 

 


Pas encore de commentaires to “Volver, chorégraphie de Jean-Claude Gallotta”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...