Kafka’s Freaks, performance en solo

 

 Kafka’s Freaks, performance en solo inspirée par l’œuvre de Frantz Kafka

 

kafka-fournosL’œuvre de Frantz Kafka (1883-1924), écrivain tchèque d’expression allemande et figure emblématique de la littérature moderne,  est, avec une philosophie de l’absurde et du désespoir, une terre d’élection dans la sensibilité des gens du théâtre contemporain et depuis une bonne cinquantaine d’années.

Dans ses romans truffés d’allégories, le récit peut devenir le lieu où on peut élaborer une métaphysique concrète et son œuvre présente à l’état pur le paradoxe de la pensée existentialiste. Et nombre de spectacles sont, dans le monde entier, sont inspirées de son univers. Diverses adaptations de ses romans ont  ainsi donné naissance à des spectacles très intéressants. Comme cette performance du comédien et metteur en scène Nicolas Vayionnakis qu’il a conçue à partir de Rapport pour une académie (1917), Un champion de jeûne (1922) et La Métamorphose (1915).
Ces trois récits de Frantz Kafka deviennent ici une sorte de prétexte à montrer sur scène un personnage cloué dans une cage-prison.Nicolas Vayionnakis s’expose ici avec des grimaces, gestes, extases psychiques qui offrent un véritable éventail toujours mouvant d’expressions, dans un tourbillon énigmatique.

Le plateau tient d’une scène «pauvre», c’est à dire dépouillée de tout faste et seuls les éclairages d’Apostolos Tsatsakos  mettent en valeur l’antinomie entre l’objet :cage », et le sujet : corps humain en révolte. La cage rétrécit beaucoup sa possibilité d’être en liberté : l’homme piégé, fou de rage, se manifeste à travers des mouvements presque géométriques  et sans aucune  harmonie.

Nicolas Vayionnakis, maquillage blanc et costume noir, est une sorte d’incarnation de tous les personnages kafkaïens. Le tragique de la condition humaine se présente ici de façon grotesque et macabre dans le regard du comédien qui  réussit à créer ainsi une panique censée gagner le public. Il nous offre avec générosité toute la richesse de son jeu…

Nektarios-Georgios Konstantinidis

Théâtre Fournos, 168 rue Mavromichali, Athènes. T.: 0030 210 64 60 748

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...