Festival Friction(s) à Annemasse

 

Festival Friction(s) à Annemasse

visuel-page-webCinquième édition de ce festival insolite, tout près de la frontière avec la Suisse, qui fait dialoguer fanfares, conte, cirque et danse. Une belle découverte, entre le parc Montessuit et Château-Rouge. 

 Zone Utopique Lemanique, un lac deux pays, une utopie, conception de Jérôme Bouvet, Laurent Cadillac et Patrick Chambaz

 Issu de la compagnie 2 Rien merci, Jérôme Bouvet a conçu un étrange objet poétique qui  provoque commentaires et discussions à perte de vue chez les participants réunis autour d’une table faite d’un tronc d’arbre, au dessus de laquelle sont suspendues sur un fil avec des pinces à linge, des feuilles avec des phrases. Définie comme une «foire lacustre universelle», cette rêverie concrète nous invite à partager les imaginaires dans une sorte de laboratoire théâtral ambulant.

 Pour  zuler (Zone Utopique Lemanique), il suffit  d’ écrire ce qui nous passe par la tête, sur des feuilles vertes qu’on nous distribue. «Soit, dit Jérôme Bouvet, on est fragile et dépendant, soit on est fort. On joue avec les questions aux dés, chacun commente les phrases des autres.(…) Notre expérience est la seule lanterne qui éclaire notre passé: « Comment voir de près et de loin en même temps, comment être critique et optimiste, la vie est-elle un jeu? » S’il ne vous reste que cinq minutes à vivre, que feriez-vous ? »  « Comment se régénérer en étant seul, et plusieurs ? »

Toutes ces questions et beaucoup d’autres nous mobilisent pendant près de trois heures dans le joli parc Montessuit. Bref, zuler a vraiment passionné le public…

 

Voyage au bord du bout du monde par la compagnie Trois points de suspension, mise en scène de Gwen Aduh

  »Une nouvelle odyssée mélangeant acrobaties, échasses à air comprimé, musique, danse et théâtre d’objets ! »Du jamais vu, avec un incroyable décor fait de bidons, tête d’âne, violon, crucifix et un harmonium, qui accompagne cette épopée menée par des hommes en tenue de plongeurs.

C’est le théâtre des cinq frères Revox, l’un deux, en porte-jarretelles,  mène la danse avec un mégaphone, et évoque Sophoclès, un dinosaure venu du bout des mers du monde. « Tout a commencé, dit-il, dans la forêt terrible de l’à-propos.»

Nous  assistons à des combats titanesques où les protagonistes volent dans les airs, lancés à la catapulte, tombant derrière des murailles de bois, surplombées par  deux tours latérales. Ce Sophoclès sera vaincu, et on brandira sa tête sanglante dans les mers du bout du monde.

Un humour décapant, une maîtrise acrobatique exceptionnelle avec ici Beau Anobilé, Nicolas Chapoulier, Jérôme Colloud, Neil Price, Antony Revillard,font de ce spectacle-joué depuis dix ans-l’un des plus surprenants jamais vus.

 Edith Rappoport

Spectacles vus à Annemasse le 26 mai.


 

 


Pas encore de commentaires to “Festival Friction(s) à Annemasse”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...