Le Groenland de Pauline Sales, mise en scène d’Anna Delbos-Zamore

 

MG2_0916

©Marc Ginot

«Marche, ne t’arrête pas tu ne vas pas tomber, ne crie pas … » Une voix dans la pénombre. Une femme, une mère qui s’adresse à sa fille. « Une expédition au Groenland, ça se décide sans prévenir, lui dit-elle.» On imagine la petite qui renâcle à l’aventure  où sa mère veut l’entraîner. On ne la verra pas, sa résistance et son incompréhension nous parvient par les mots de cette femme en fuite.

Petit à petit, la lumière gagne le plateau et la fugueuse se confie au public. En crise, reléguée au foyer, elle éprouve solitude et impression d’anéantissement. Une bonne mère pourtant, aux yeux des autres. Peur de n’a pas y arriver, surmenage, dépression. D’abord, c’est comme un jeu qu’elle propose à sa fille. Puis la situation s’aggrave, la nuit tombe, et la police s’en mêle…

Seule en scène, Florie Abras prend en charge ce texte énigmatique qui semble se perdre dans les grands froids, comme son héroïne. Son jeu, portée par une mise en scène sobre, a la dureté de l’iceberg, mais laisse émerger une sensibilité à fleur de peau, et évite les écueils du psychologisme où la pièce pourrait verser. L’auteure choisit un lieu métaphorique qui renvoie à un cœur gelé dans un corps qui s’étiole au sein du couple…

 Elle brosse ici l’envers du décor d’une maternité, supposée épanouissante. En contrepoint, quelques faits divers, égrenés par la comédienne, évoquent des  violences faites aux femmes. Le personnage de Pauline Sales n’est ni une Médée ni une Clytemnestre, et nous ne sommes pas dans la tragédie mais invités à partager le destin terrible d’une femme banale. De celles qu’on rencontre tous les jours et à laquelle Pauline Sales donne enfin les mots pour expliquer l’inexplicable.

Ce texte, écrit en 2003, continue par son actualité et sa belle écriture, à séduire de jeunes compagnies comme Les Grisettes, venue de Montpellier.

Mireille Davidovici

 

Arthephile 7 rue du Bourg-Neuf Avignon T. 04 90 03 01 90

La pièce est publiée aux Solitaires intempestifs

 

 

 


Pas encore de commentaires to “Le Groenland de Pauline Sales, mise en scène d’Anna Delbos-Zamore”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...