Vive les animaux, spectacle forain d’après Vinciane Despret, mise en scène de Thierry Bedard.

 

 vive les animaux

 

Festival d’Avignon

 Vive les animaux, spectacle forain d’après Vinciane Despret, mise en scène de Thierry Bedard.

 A l’ombre des grands arbres, près du chapiteau de Villeneuve-en-Scène, le public prend place devant un stand de tir forain. Ambiance joyeuse: il est impatient de découvrir cette mise en scène consacrée aux animaux, déjà très nombreux, installés dans le stand : peluches colorées et animées, plus vraies que nature, comme si les betes avaient revêtu leur costume de scène pour participer à la conférence à elles dédiée.

Une jeune femme saisit le micro et se présente: philosophe, passionnée d’éthologie (étude scientifique du comportement des espèces animales incluant l’humain dans leur milieu naturel ou expérimental), elle nous invite à suivre sa conférence sur la question : Que veulent les animaux ? Que pensent-ils ? En effet selon Robert Magiorri, « La réflexion sur l’animal a connu ces dernières décennies, un essor et un approfondissement considérable. ».

Au cours du spectacle, déjanté à souhait mais aussi très instructif, grâce au texte savant de Vinciane Despret, philosophe et éthologue qui réfute de nombreux a priori sur l’espèce animale, le personnage de l’Ethologue, (Sabine Moindrot)  et son assistant-régisseur, (Julien Cussonneau) forment un duo jubilatoire qui mène avec humour une conférence surprenante.

Habituellement, le rapport entre l’homme et les animaux, est observé du point de vue de l’homme, être doté d’une intelligence et de capacités supérieures à celles de l’animal, quelle que soit son espèce : « Mais que l’homme soit un animal politique à un plus haut degré qu’une abeille quelconque, ou tout autre animal vivant à l’état grégaire, cela est évident. » écrivait déjà Aristote (330 av. J.C.) dans La Politique).

Mais ici, à travers l’analyse scientifique, Vinciane Despret rétablit une égalité,  quand elle étudie et compare le comportement des hommes vis-à-vis des animaux, et non l’inverse. Et le metteur en scène a eu la formidable idée d’avoir donné aux animaux, autant un rôle d’acteur que de  spectateur. (voir aussi Le Théâtre pour chiens du Théâtre de l’Unité il y a une dizaine d’années…)

  Un des aspects comiques du spectacle:  les animaux, tour à tour, s’animent en gesticulant , accompagnés de bruits qui en disent long. Ils surprennent et déstabilisent pour notre plus grand plaisir, la conférencière et son assistant régisseur, soudain saisis d’étonnement et d’incompréhension. Ici, les animaux sont juges et partie. Instants extravagants plein de dérision et de ridicule ! Peu à peu, le public réalise que l’homme ne serait pas le propre de l’homme, le seul maître de l’univers. Idée assez révolutionnaire !

Ce spectacle, l’air de rien, aborde dans le rire et l’ironie, les questions de la hiérarchie des espèces, et celles du racisme. La notion de politique apparaît ici comme fondamentale. En effet les analyses scientifiques sont dépendantes de l’épistémè de l’époque. Et aujourd’hui au XXIème siècle, notre regard sur les animaux se différencie de celui porté au XXème…. Il suffit de penser à Charles Darwin par exemple. « Vive les animaux » ou comment vivre avec l’animal, et observer en même temps, les questions politiques qui s’ensuivent, et peut-être ainsi améliorer les conditions animale et humaine.

Evénement scientifique, théâtral et musical. On retrouve ici Jean Grillet, fidèle artiste de la compagnie, chanteur et musicien multi-instrumentiste, qui,  avec sa guitare, fait exploser cette conférence brillante et rock’n roll.  Dans les créations de Thierry Bédard, comme Slum (2013) ou Un Rire capital (2014), en effet, la musique, souvent amplifieée, intervient presque toujours.

Thierry Bédard a conçu une remarquable dramaturgie qui lui permet de mettre en profonde relation toute l’intelligence du texte et sa dimension politique. Il laisser ainsi vibrer le son dionysiaque d’un objet ici singulier et théâtral. Vive les animaux, tout un programme !

Elisabeth Naud

Festival Villeneuve en Scène, jusqu’au 22 juillet à Villeneuve-lez-Avignon (Gard). T : 04 32 75 15 95.

 

 

 

 


Pas encore de commentaires to “Vive les animaux, spectacle forain d’après Vinciane Despret, mise en scène de Thierry Bedard.”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...